michel redolfi

[ Album CD - participation ] Jon Hassell : Listening to Pictures - Pentimento Volume One : "Slipstream" (sortie 8 juin '18)

12 Juin 2018, 14:14pm

Publié par administrateur

Listening to Pictures - Pentimento Volume One.

 

Sortie du nouvel album de Jon Hassell : "Listening to Pictures - Pentimento Volume One" (label Ndeya) —avec un titre en co-composition : "Slipstream".

Donné en version concert à Paris en 2006 au Grand Auditorium de Radio France, sous le titre "Shift"—avec Christoph Harbonnier et Christian Jacob au synthés.

ACCÈS À L'ALBUM DE JON HASSELL

Jon Hassell.

> ARTICLE(S) DE PRESSE :

Libération (11 juin '18) : Jon Hassell, retour dans la folie ambient.

"Après une décennie 2000 consacrée à s'entourer de musiciens plus traditionnels (Ry Cooder, Jacky Terrasson…) pour se rapprocher d'un classicisme à la limite du jazz, le vieux vétéran - 81 ans ! - s'est enfermé en studio avec un collectif d'expérimentateurs de forme et de textures (dont Peter Freeman ou Michel Redolfi, compositeur de musique électroacoustique spécialisé dans la musique «liquide») pour tout faire exploser, de nouveau." ~ Olivier Lamm

Voir les commentaires

[ Installation Sonique ] The Speed of Silence (Fondation Carmignac, Ile de Porquerolles, 1er juin '18)

4 Juin 2018, 14:17pm

Publié par administrateur

The Speed of Silence

Installation sonique permanente de Michel Redolfi

Dans le cadre de l'exposition inaugurale de la Fondation Carmignac : Sea of Desire

Île de Porquerolles

2 juin - 4 novembre '18

Michel Redolfi dans l'espace sonique de sa pièce.

 

Créée en 2018 spécifiquement pour la Fondation Carmignac, The Speed of Silence est une œuvre d'art sonore paradoxale—qui n'a ni émanation audible, ni matérialisation plastique. Recouverte d'une dalle de pierre, la pièce n'apparaît pas comme un espace différent du reste du sol de la galerie où elle a été bâtie.

Œuvre particulièrement intime, et qui s'expérimente pieds nus, elle se révèle dans le cercle le plus étroit qui existe : celui du corps même de l'auditeur qui la foule. Pour la première fois un son ne résonne pas dans l'espace où l'auditeur se trouve, mais résonne dans l'auditeur lui-même.

L'entendeur devient sa propre salle de concert : il est à la fois le récepteur du son et son émetteur, puisqu'il est résonnant à l'infrason qui circule en lui. Sans le visiteur, le son n'existe pas.

MR

 

CITATIONS DE PRESSE

> Wallpaper* - UK (6 06 18)

In contrast, the visit ends with an uplifting note: in Speed of Silence by French composer Michel Redolfi, visitors step onto a slab integrated with the floor. As sound seeps through the stone and vibrates throughout your body, it triggers a visual mirage of the natural splendour of the outdoor landscape, framed by the window. ~ Lanie Goodman

> Libération - FR (11 06 18)

A lʼétage supérieur, des oeuvres de plus petites dimensions dialoguent en résonance ou en opposition, entre lʼénergie positive et colorée de Nicola y su doble – Tallerde Nicola Costantino et la dalle vivante, sonore et invisible de Michel Redolfi qui vibre sous lʼeffet de nos pas (The Speed of silence). ~ Philippe Godin

> ELLE DECOR - IT (14 06 18)

If “Brave New World Revisited” reflects on the communication of our era, where the dark prophecies of Aldous Huxley come to life, then “Speed of Silence” closes things on a positive note thanks to a multi-sensorial experience curated by French composter Michel Redolfi. There, sounds are reverberated from the pavement to the body, to the local landscapes. ~ Elisa Zagaria

> Paris Match - FR (12 07 18)

Il y a deux ans, pour que la fondation perdure au moins une génération de plus, Edouard Carmignac a demandé à lʼun de ses fils, Charles, musicien du groupe Moriarty, de prendre la direction du projet, dʼapporter sa personnalité et ses goûts. Ce dernier a ainsi introduit malicieusement une œuvre invisible, mais essentielle : une dalle du sol que des enregistrements de bruits d’insectes font trembler. Cette sculpture sonore de Michel Redolfi est d’autant plus vibrante que la visite se fait pieds nus. ~ Anaël Pigeat

> Le Temps - CH (26 07 18)

Sea of Desire ménage heureusement de belles surprises, comme l’impressionnante sculpture-fontaine de Bruce Nauman (One Hundred Fish Fountain, 2005) ou l’invisible Speed of Silence de Michel Redolfi. ~ Jill Gasparina

> La Provence - FR (28 07 18)

Après avoir salué l'Alycastre de Miquel Barcelo (dragon légendaire et ici gardien des lieux), l'une des commandes passées par la fondation à des artistes complices (ce sont des pièces maîtresses de la visite, comme le fil d'Ariane de la Brésilienne Janaina Mello Landini, la fontaine de Bruce Nauman ou encore la sculpture vibratoire de Michel Redolfi), (...) ~ Gwenola Gabellec

The Speed of Silence : installation sonique permanente de Michel Redolfi.
The Speed of Silence : installation sonique permanente de Michel Redolfi.
The Speed of Silence : installation sonique permanente de Michel Redolfi.
The Speed of Silence : installation sonique permanente de Michel Redolfi.
The Speed of Silence : installation sonique permanente de Michel Redolfi.
The Speed of Silence : installation sonique permanente de Michel Redolfi.

The Speed of Silence : installation sonique permanente de Michel Redolfi.

Fondation Carmignac > exposition inaugurale : Sea of Desire (1er juin 18). En présence du président de la Fondation, Edouard Carmignac, et de son directeur, Charles Carmignac.
Fondation Carmignac > exposition inaugurale : Sea of Desire (1er juin 18). En présence du président de la Fondation, Edouard Carmignac, et de son directeur, Charles Carmignac.
Fondation Carmignac > exposition inaugurale : Sea of Desire (1er juin 18). En présence du président de la Fondation, Edouard Carmignac, et de son directeur, Charles Carmignac.
Fondation Carmignac > exposition inaugurale : Sea of Desire (1er juin 18). En présence du président de la Fondation, Edouard Carmignac, et de son directeur, Charles Carmignac.
Fondation Carmignac > exposition inaugurale : Sea of Desire (1er juin 18). En présence du président de la Fondation, Edouard Carmignac, et de son directeur, Charles Carmignac.
Fondation Carmignac > exposition inaugurale : Sea of Desire (1er juin 18). En présence du président de la Fondation, Edouard Carmignac, et de son directeur, Charles Carmignac.
Fondation Carmignac > exposition inaugurale : Sea of Desire (1er juin 18). En présence du président de la Fondation, Edouard Carmignac, et de son directeur, Charles Carmignac.
Fondation Carmignac > exposition inaugurale : Sea of Desire (1er juin 18). En présence du président de la Fondation, Edouard Carmignac, et de son directeur, Charles Carmignac.
Fondation Carmignac > exposition inaugurale : Sea of Desire (1er juin 18). En présence du président de la Fondation, Edouard Carmignac, et de son directeur, Charles Carmignac.

Fondation Carmignac > exposition inaugurale : Sea of Desire (1er juin 18). En présence du président de la Fondation, Edouard Carmignac, et de son directeur, Charles Carmignac.

Voir les commentaires

[ Design Sonore ] Nausicaa Centre de la Mer, Extension des Hautes Mers (Boulogne-sur-Mer, 18 mai '18)

19 Mai 2018, 09:00am

Publié par administrateur

[ FranceInfo : CultureBox > vidéo ]
Michel Redolfi compose l'ambiance sonore de Nausicaa, le plus grand aquarium d'Europe.
Retour en images sur l'Inauguration de l'extension de Nausicaä dans ce reportage de France 3.
Une mise en son de Michel Redolfi spatialisée dans les 18 espaces du parcours grâce à 130 enceintes (60 pistes) et des systèmes sonores innovants.
Vivre l'expérience acoustique des Hautes Mers au travers d'enregistrements sous-marins, musiques électroniques et instrumentales.
  • Une scénographie mise en son par l'équipe AUDIONAUTE sous la direction de Michel Redolfi.
  • Musiques de Michel Redolfi, en association avec Damien Farsetti et Christoph Harbonnier.
  • Installation et programmation : Daniel Borreau / Rock Audio.

_______________________________________________________________________________________________

Nausicaa - Centre National de la Mer

Création de l'identité sonore.
Design son des scénographies depuis 1991.
Design son et nouveaux équipements audio de la muséographie 2018 : extension des "Hautes Mers".

Michel Redolfi et Jacques Rougerie.

Inauguration le 18 mai 2018

site NAUSICAÄ

En 1991, date d'ouverture du Centre National de la Mer NAUSICAÄ de Boulogne-sur-Mer, le studio AUDIONAUTE est associé à la conception de son identité sonore et du design son de l'ensemble des espaces scénographiques et muséographiques.

Depuis 27 ans, le studio AUDIONAUTE innove de nouveaux systèmes de diffusion, régénère régulièrement les contenus sonores des nouvelles scénographies, des expositions temporaires, en les adaptant aux évolutions successives de l'architecture, en résonance avec l'univers poétique et scientifique de son architecte Jacques Rougerie.

En 2018, un nouveau bâtiment dessiné par Jacques Rougerie étend au double le Centre NAUSICAÄ. Il est consacré au thème des Hautes Mers et sa mise en scène musicale est à nouveau confiée à Michel Redolfi.

L'architecture futuriste de Jacques Rougerie et la muséographie d'Henri Rouvière pour cette nouvelle version du centre NAUSICAÄ annoncent une suite d'innovations acoustiques et de créations sonores inédites conçues par les équipes du studio AUDIONAUTE.

Une collaboration continue depuis près de trente ans avec l'océanographe Philippe Valette, qui dirige le Centre NAUSICAÄ.

Michel Redolfi : le design sonore de Nausicaa.

La scénographie de Nausicaa tient une place inédite sur la scène mondiale des grands aquariums. Le design sonore est pleinement intégré dans la scénographie du parcours de visite, au même titre que l’information scientifique et la présentation des collections vivantes. La musique n’est pas un bain ambiant, mais une orchestration de sons pensés pour épouser l’architecture intérieure du bâtiment, tout en enrichissant le parcours d’une dimension sensible. C’est pour cela, que depuis près de trente ans, je conçois mes installations dès le stade des plans avec les concepteurs de Nausicaa eux-mêmes : son directeur Philippe Vallette, l’architecte Jacques Rougerie et, pour les Hautes Mers, le scénographe Henri Rouvière. Les équipements de diffusion sont ainsi intégrés pendant la construction du bâtiment pour en exploiter au mieux les possibilités acoustiques, pour en magnifier les volumes. 

Les Hautes Mers, est un thème qui se décline forcément en grand format avec le son de ses animaux géants, les turbulences de ses flux puissants et l’appel de ses profondeurs vertigineuses. Les hautes mers orchestrent une galaxie de sons réels et imaginaires créés avec l’équipe du studio Audionaute. Les émotions sonores sont au rendez-vous, en grand format donc et souvent sensorielles, grâce à des dispositifs de spatialisation innovants intégrés à l’architecture intérieure et jusqu’au mobilier. Une intégration artistique et technique unique dans une muséographie en évolution continue depuis près de trente ans.

Mais pour ce nouveau parcours, j’ai fait appel également à la palette de l’orchestre, au piano même, pour créer des touches lyriques sur le parcours. Un siècle après sa disparition, Debussy reste ma référence affective pour l’évocation de la Mer. Mais également la littérature et le cinéma d’anticipation sous-marine, de Jules Verne à James Cameron (Abyss). De ce mixage d’influences a émergé l’inspiration des musiques et atmosphères des Hautes Mers.

Cette musicalité dans le parcours didactique est souvent l’écrin qui présente de nombreux enregistrements originaux captés au dessus et au dessous des océans, révélant une audio-diversité étonnante. C’est dans l’océan indien, que j’ai pu capter l’étonnant code sonore du cachalot : au printemps 2017, avec le cinéaste René Heuzey, nous avons organisé une expédition de prises de son sous-marines au large de l’Ile Maurice pour enregistrer au plus près les mystérieux signaux des géants des mers, jusque là jamais bien captés. J’ai pu m’immerger en apnée au sein d’un groupe de cétacés et, micro submersible en main, enregistrer pour la première fois leur langage littéralement extra-terrestre. Une expérience de "close contact" exceptionnelle qui a été intégrée dans la bande son du film 360° consacré à ces cachalots. 

Qu’en est-il de l’expérience des visiteurs ?

Je souhaite au final qu’ils vivent le design sonore comme la bande son d’un film au relief étonnant. Catalyseur émotionnel, le son se fond dans les autres expériences de la visite, quelles soient visuelles (éclairages et vidéos) ou inter-espèces (le face à face avec les poissons). Le design-son, c’est la 4em dimension, sensible et transparente de la visite. On se souviendra du passage magique d’une raie Manta le long de son immense carreau, sans se rendre compte que l’atmosphère musicale est générée sur le vitrage même, donnant le sentiment que le son émane de l’eau.

Les systèmes sonores expérimentaux participent ainsi à la notion d’un son sensoriel, qui sollicite le visiteur pleinement : projecteurs de son balayant tout l’espace du plancton pour essaimer des nuages de krill, banquette sensorielle pour flotter face aux mérous et surtout, la salle de spectacle face au grand bassin, immergeant les visiteurs dans une spatialisation sonore diffusée en 16 points puissants.

Au total, les hautes mers c’est une haute technologie électroacoustique de près de 130 enceintes de toutes tailles diffusant 60 pistes sonores. Dans le nouveau vaisseau de Nausicaa, c’est la salle des machines du design sonore, le moteur de l’imaginaire auditif.

Michel Redolfi est compositeur et designer son. Fondateur du concept de la musique subaquatique, il transpose cette expérience dans des installations sonores immersives adaptées aux espaces publics et transports de demain. Il est en charge de la conception sonore et musicale de Nausicaa depuis son ouverture en 1991.

Nausicaa - Centre de la Mer
Nausicaa - Centre de la MerNausicaa - Centre de la Mer
Nausicaa - Centre de la MerNausicaa - Centre de la MerNausicaa - Centre de la Mer

Nausicaa - Centre de la Mer

Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.

Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.

Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.

Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.

Nausicaa - Centre de la Mer : Michel Redolfi sur le chantier.
Nausicaa - Centre de la Mer : Michel Redolfi sur le chantier.
Nausicaa - Centre de la Mer : Michel Redolfi sur le chantier.
Nausicaa - Centre de la Mer : Michel Redolfi sur le chantier.
Nausicaa - Centre de la Mer : Michel Redolfi sur le chantier.
Nausicaa - Centre de la Mer : Michel Redolfi sur le chantier.
Nausicaa - Centre de la Mer : Michel Redolfi sur le chantier.
Nausicaa - Centre de la Mer : Michel Redolfi sur le chantier.
Nausicaa - Centre de la Mer : Michel Redolfi sur le chantier.
Nausicaa - Centre de la Mer : Michel Redolfi sur le chantier.
Nausicaa - Centre de la Mer : Michel Redolfi sur le chantier.
Nausicaa - Centre de la Mer : Michel Redolfi sur le chantier.

Nausicaa - Centre de la Mer : Michel Redolfi sur le chantier.

La Voix du Nord (3 mai '18)La Voix du Nord (3 mai '18)

La Voix du Nord (3 mai '18)

Voir les commentaires

[ Design Son Expo ] "Les Panoramas 2100" de Luc Schuiten (Arc-et-Senans, avril-oct. 2018)

6 Mai 2018, 10:31am

Publié par administrateur

"Les Panoramas 2100" de Luc Schuiten

Saline royale d'Arc-et-Senans

avril - octobre 2018

Avec l'enthousiaste visionnaire de Luc Schuiten et au croisement fertile de nos imaginaires pour animer son utopique Cité végétale.

 

L’exposition de Luc Schuiten suit la progression des cycles de lumière jour-nuit, immergeant le visiteur dans un parcours sensoriel donnant vie aux grands dessins panoramiques. On y entendra doucement vibrer la vie discrète des habitants des cités végétales au sein de populations d’oiseaux.

Les paysages sonores mixés sont issus de mes collectes dans des habitats forestiers reculés : Ile de Porquerolles, Amazonie, Massif des Ecrins.

MR

> article ACTUA BD (13 08 18)

L’espace jour/nuit propose une expérience enchanteresse. Sur une musique douce, mixée avec des cris d’oiseau et composée par Michel Redolfi, les dessins panoramiques de Luc Schuiten sont éclairés selon un cycle qui imite le parcours du soleil. Magique. ~ Lise Lamarche

Avec Luc Schuiten.
Avec Luc Schuiten.Avec Luc Schuiten.
Avec Luc Schuiten.Avec Luc Schuiten.Avec Luc Schuiten.

Avec Luc Schuiten.

Voir les commentaires

[ Design Sonore ] Sonomaton - Casting de Voix (Foire de Nice, mars '18)

14 Mars 2018, 13:59pm

Publié par administrateur

Sonomaton - Casting de voix

Foire de Nice > Stand "Lignes d’Azur"

17 - 26 mars '18

Participez au casting de voix organisé par l'artiste Michel Redolfi. Et devenez l'une des signatures vocales du tramway de la ligne 2.

 

Après le succès du premier Sonomaton, un concept original du compositeur et sound designer Michel Redolfi développé en 2007 pour le lancement de la Ligne 1, la Régie Ligne d’Azur renouvelle l’expérience Sonomaton pour la Ligne 2 du Tramway de Nice Métropole.

Pour la nouvelle ligne Est-Ouest, de nouveaux sonals sont en réalisation, intégrant voix professionnelles et voix amateurs de caractère recueillies sur le stand. Ainsi les visiteurs sont invités à donner un échantillon de leur voix en enregistrant dans la cabine du Sonomaton certains arrêts et messages de bienvenue de la future Ligne 2. Les meilleures annonces vocales seront retenues pour rejoindre les voix professionnelles qui ponctuent le parcours.

Parlez comme vous êtes !

L’accroche indique l’intention d’une élocution décomplexée et personnelle. Loin des standards des voix d’aéroport, le sound designer souhaite des voix authentiques, des intonations internationales ou locales. Le casting s’adresse aussi bien aux enfants qu’aux adultes de tous âges. En 2007, six cent voix ont été recueillies et les meilleures annonces furent intégrées aux sonals du Tramway Ligne 1.

Les sonals du Tramway de Nice.

Depuis 2007, à l'intérieur de ses rames, le tramway de Nice Côte d'Azur bénéficie d'un système d'information vocal et musical unique. Michel Redolfi a conçu des annonces variant au fil des heures, des jours et des saisons. Près de 500 "sonals" ont été composés pour créer les variations de la ligne 1. 

Avant goût visuel et musical de la Ligne 2. 

Les visiteurs pourront donc découvrir sur le stand de la RLA, le film d’animation du parcours de la Ligne 2, avec les nouveaux sonals qui enrichissent l’expérience des trajets urbains.

Le compositeur Michel Redolfi a créé un design sonore étroitement lié à la topographie et au patrimoine urbain de la Ligne Est-Ouest. Depuis le Port Lympia, le parcours musical démarre dans les fondations historiques de la ville (station Château-Garibaldi) émerge dans un Nice contemporain pour culminer dans une invitation à l’envol aux terminaux des aéroports 1 & 2.

Ce voyage dans l’espace et le temps a inspiré une partition musicale qui évolue progressivement en style : du plus classique au plus actuel. De quoi inspirer les participants au casting du Sonomaton…

Le compositeur Michel REDOLFI mène une démarche novatrice à la fois dans le champ de la musique contemporaine et dans celui du design sonore. Ses créations, le plus souvent sous-tendues par des technologies de pointe, invitent l’auditeur à participer à des expériences musicales ludiques qui anticipent des modes d'écoute du futur. L’espace public (naturel ou urbain) est le terrain favori de ses jeux sonores.

Le Sonomaton est un concept original du studio Audionaute développé avec Pascal Luquet.

Infos pratiques :

  • Enregistrez votre voix pour la Ligne 2 du Tramway
  • Stand Ligne Côte d’Azur n° 807
  • Foire de Nice du 17 au 26 mars 2018

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>