michel redolfi

[ Design Sonore ] Nausicaa Centre de la Mer, Extension des Hautes Mers (Boulogne-sur-Mer, 18 mai '18)

19 Mai 2018, 09:00am

Publié par administrateur

[ FranceInfo : CultureBox > vidéo ]
Retour en images sur l'Inauguration de l'extension de Nausicaä dans ce reportage de France 3.
Une mise en son de Michel Redolfi spatialisée dans les 18 espaces du parcours grâce à 130 enceintes (60 pistes) et des systèmes sonores innovants.
Vivre l'expérience acoustique des Hautes Mers au travers d'enregistrements sous-marins, musiques électroniques et instrumentales.
  • Une scénographie mise en son par l'équipe AUDIONAUTE sous la direction de Michel Redolfi.
  • Musiques de Michel Redolfi, en association avec Christoph Harbonnier.
  • Installation et programmation : Daniel Borreau / Rock Audio.

_______________________________________________________________________________________________

Nausicaa - Centre National de la Mer

Création de l'identité sonore.
Design son des scénographies depuis 1991.
Design son et nouveaux équipements audio de la muséographie 2018 : extension des "Hautes Mers".

Michel Redolfi et Jacques Rougerie.
Inauguration le 18 mai 2018

site NAUSICAÄ

En 1991, date d'ouverture du Centre National de la Mer NAUSICAÄ de Boulogne-sur-Mer, le studio AUDIONAUTE est associé à la conception de son identité sonore et du design son de l'ensemble des espaces scénographiques et muséographiques.

Depuis 27 ans, le studio AUDIONAUTE innove de nouveaux systèmes de diffusion, régénère régulièrement les contenus sonores des nouvelles scénographies, des expositions temporaires, en les adaptant aux évolutions successives de l'architecture, en résonance avec l'univers poétique et scientifique de son architecte Jacques Rougerie.

En 2018, un nouveau bâtiment dessiné par Jacques Rougerie étend au double le Centre NAUSICAÄ. Il est consacré au thème des Hautes Mers et sa mise en scène musicale est à nouveau confiée à Michel Redolfi.

L'architecture futuriste de Jacques Rougerie et la muséographie d'Henri Rouvière pour cette nouvelle version du centre NAUSICAÄ annoncent une suite d'innovations acoustiques et de créations sonores inédites conçues par les équipes du studio AUDIONAUTE.

Une collaboration continue depuis près de trente ans avec l'océanographe Philippe Valette, qui dirige le Centre NAUSICAÄ.

Michel Redolfi : le design sonore de Nausicaa.

La scénographie de Nausicaa tient une place inédite sur la scène mondiale des grands aquariums. Le design sonore est pleinement intégré dans la scénographie du parcours de visite, au même titre que l’information scientifique et la présentation des collections vivantes. La musique n’est pas un bain ambiant, mais une orchestration de sons pensés pour épouser l’architecture intérieure du bâtiment, tout en enrichissant le parcours d’une dimension sensible. C’est pour cela, que depuis près de trente ans, je conçois mes installations dès le stade des plans avec les concepteurs de Nausicaa eux-mêmes : son directeur Philippe Vallette, l’architecte Jacques Rougerie et, pour les Hautes Mers, le scénographe Henri Rouvière. Les équipements de diffusion sont ainsi intégrés pendant la construction du bâtiment pour en exploiter au mieux les possibilités acoustiques, pour en magnifier les volumes. 

Les Hautes Mers, est un thème qui se décline forcément en grand format avec le son de ses animaux géants, les turbulences de ses flux puissants et l’appel de ses profondeurs vertigineuses. Les hautes mers orchestrent une galaxie de sons réels et imaginaires créés avec l’équipe du studio Audionaute. Les émotions sonores sont au rendez-vous, en grand format donc et souvent sensorielles, grâce à des dispositifs de spatialisation innovants intégrés à l’architecture intérieure et jusqu’au mobilier. Une intégration artistique et technique unique dans une muséographie en évolution continue depuis près de trente ans.

Mais pour ce nouveau parcours, j’ai fait appel également à la palette de l’orchestre, au piano même, pour créer des touches lyriques sur le parcours. Un siècle après sa disparition, Debussy reste ma référence affective pour l’évocation de la Mer. Mais également la littérature et le cinéma d’anticipation sous-marine, de Jules Verne à James Cameron (Abyss). De ce mixage d’influences a émergé l’inspiration des musiques et atmosphères des Hautes Mers.

Cette musicalité dans le parcours didactique est souvent l’écrin qui présente de nombreux enregistrements originaux captés au dessus et au dessous des océans, révélant une audio-diversité étonnante. C’est dans l’océan indien, que j’ai pu capter l’étonnant code sonore du cachalot : au printemps 2017, avec le cinéaste René Heuzey, nous avons organisé une expédition de prises de son sous-marines au large de l’Ile Maurice pour enregistrer au plus près les mystérieux signaux des géants des mers, jusque là jamais bien captés. J’ai pu m’immerger en apnée au sein d’un groupe de cétacés et, micro submersible en main, enregistrer pour la première fois leur langage littéralement extra-terrestre. Une expérience de "close contact" exceptionnelle qui a été intégrée dans la bande son du film 360° consacré à ces cachalots. 

Qu’en est-il de l’expérience des visiteurs ?

Je souhaite au final qu’ils vivent le design sonore comme la bande son d’un film au relief étonnant. Catalyseur émotionnel, le son se fond dans les autres expériences de la visite, quelles soient visuelles (éclairages et vidéos) ou inter-espèces (le face à face avec les poissons). Le design-son, c’est la 4em dimension, sensible et transparente de la visite. On se souviendra du passage magique d’une raie Manta le long de son immense carreau, sans se rendre compte que l’atmosphère musicale est générée sur le vitrage même, donnant le sentiment que le son émane de l’eau.

Les systèmes sonores expérimentaux participent ainsi à la notion d’un son sensoriel, qui sollicite le visiteur pleinement : projecteurs de son balayant tout l’espace du plancton pour essaimer des nuages de krill, banquette sensorielle pour flotter face aux mérous et surtout, la salle de spectacle face au grand bassin, immergeant les visiteurs dans une spatialisation sonore diffusée en 16 points puissants.

Au total, les hautes mers c’est une haute technologie électroacoustique de près de 130 enceintes de toutes tailles diffusant 60 pistes sonores. Dans le nouveau vaisseau de Nausicaa, c’est la salle des machines du design sonore, le moteur de l’imaginaire auditif.

Michel Redolfi est compositeur et designer son. Fondateur du concept de la musique subaquatique, il transpose cette expérience dans des installations sonores immersives adaptées aux espaces publics et transports de demain. Il est en charge de la conception sonore et musicale de Nausicaa depuis son ouverture en 1991.

Nausicaa - Centre de la Mer
Nausicaa - Centre de la MerNausicaa - Centre de la Mer
Nausicaa - Centre de la MerNausicaa - Centre de la MerNausicaa - Centre de la Mer

Nausicaa - Centre de la Mer

Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.

Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des espaces.

Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.
Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.

Nausicaa - Centre de la Mer : la scénographie des aquariums.

Nausicaa - Centre de la Mer : Michel Redolfi sur le chantier.
Nausicaa - Centre de la Mer : Michel Redolfi sur le chantier.
Nausicaa - Centre de la Mer : Michel Redolfi sur le chantier.
Nausicaa - Centre de la Mer : Michel Redolfi sur le chantier.
Nausicaa - Centre de la Mer : Michel Redolfi sur le chantier.
Nausicaa - Centre de la Mer : Michel Redolfi sur le chantier.
Nausicaa - Centre de la Mer : Michel Redolfi sur le chantier.
Nausicaa - Centre de la Mer : Michel Redolfi sur le chantier.
Nausicaa - Centre de la Mer : Michel Redolfi sur le chantier.
Nausicaa - Centre de la Mer : Michel Redolfi sur le chantier.
Nausicaa - Centre de la Mer : Michel Redolfi sur le chantier.
Nausicaa - Centre de la Mer : Michel Redolfi sur le chantier.

Nausicaa - Centre de la Mer : Michel Redolfi sur le chantier.

La Voix du Nord (3 mai '18)La Voix du Nord (3 mai '18)

La Voix du Nord (3 mai '18)

Voir les commentaires

[ Design Son Expo ] "Les Panoramas 2100" de Luc Schuiten (Arc-et-Senans, avril-oct. 2018)

6 Mai 2018, 10:31am

Publié par administrateur

"Les Panoramas 2100" de Luc Schuiten

Saline royale d'Arc-et-Senans

avril - octobre 2018
Avec l'enthousiaste visionnaire de Luc Schuiten et au croisement fertile de nos imaginaires pour animer son utopique Cité végétale.

 

L’exposition de Luc Schuiten suit la progression des cycles de lumière jour-nuit, immergeant le visiteur dans un parcours sensoriel donnant vie aux grands dessins panoramiques. On y entendra doucement vibrer la vie discrète des habitants des cités végétales au sein de populations d’oiseaux.

Les paysages sonores mixés sont issus de mes collectes dans des habitats forestiers reculés : Ile de Porquerolles, Amazonie, Massif des Ecrins.

MR

> article ACTUA BD (13 08 18)

L’espace jour/nuit propose une expérience enchanteresse. Sur une musique douce, mixée avec des cris d’oiseau et composée par Michel Redolfi, les dessins panoramiques de Luc Schuiten sont éclairés selon un cycle qui imite le parcours du soleil. Magique. ~ Lise Lamarche

Avec Luc Schuiten.
Avec Luc Schuiten.Avec Luc Schuiten.
Avec Luc Schuiten.Avec Luc Schuiten.Avec Luc Schuiten.

Avec Luc Schuiten.

Voir les commentaires

[ Design Sonore ] Sonomaton - Casting de Voix (Foire de Nice, mars '18)

14 Mars 2018, 13:59pm

Publié par administrateur

Sonomaton - Casting de voix

Foire de Nice > Stand "Lignes d’Azur"

17 - 26 mars '18
Participez au casting de voix organisé par l'artiste Michel Redolfi. Et devenez l'une des signatures vocales du tramway de la ligne 2.

 

Après le succès du premier Sonomaton, un concept original du compositeur et sound designer Michel Redolfi développé en 2007 pour le lancement de la Ligne 1, la Régie Ligne d’Azur renouvelle l’expérience Sonomaton pour la Ligne 2 du Tramway de Nice Métropole.

Pour la nouvelle ligne Est-Ouest, de nouveaux sonals sont en réalisation, intégrant voix professionnelles et voix amateurs de caractère recueillies sur le stand. Ainsi les visiteurs sont invités à donner un échantillon de leur voix en enregistrant dans la cabine du Sonomaton certains arrêts et messages de bienvenue de la future Ligne 2. Les meilleures annonces vocales seront retenues pour rejoindre les voix professionnelles qui ponctuent le parcours.

Parlez comme vous êtes !

L’accroche indique l’intention d’une élocution décomplexée et personnelle. Loin des standards des voix d’aéroport, le sound designer souhaite des voix authentiques, des intonations internationales ou locales. Le casting s’adresse aussi bien aux enfants qu’aux adultes de tous âges. En 2007, six cent voix ont été recueillies et les meilleures annonces furent intégrées aux sonals du Tramway Ligne 1.

Les sonals du Tramway de Nice.

Depuis 2007, à l'intérieur de ses rames, le tramway de Nice Côte d'Azur bénéficie d'un système d'information vocal et musical unique. Michel Redolfi a conçu des annonces variant au fil des heures, des jours et des saisons. Près de 500 "sonals" ont été composés pour créer les variations de la ligne 1. 

Avant goût visuel et musical de la Ligne 2. 

Les visiteurs pourront donc découvrir sur le stand de la RLA, le film d’animation du parcours de la Ligne 2, avec les nouveaux sonals qui enrichissent l’expérience des trajets urbains.

Le compositeur Michel Redolfi a créé un design sonore étroitement lié à la topographie et au patrimoine urbain de la Ligne Est-Ouest. Depuis le Port Lympia, le parcours musical démarre dans les fondations historiques de la ville (station Château-Garibaldi) émerge dans un Nice contemporain pour culminer dans une invitation à l’envol aux terminaux des aéroports 1 & 2.

Ce voyage dans l’espace et le temps a inspiré une partition musicale qui évolue progressivement en style : du plus classique au plus actuel. De quoi inspirer les participants au casting du Sonomaton…

Le compositeur Michel REDOLFI mène une démarche novatrice à la fois dans le champ de la musique contemporaine et dans celui du design sonore. Ses créations, le plus souvent sous-tendues par des technologies de pointe, invitent l’auditeur à participer à des expériences musicales ludiques qui anticipent des modes d'écoute du futur. L’espace public (naturel ou urbain) est le terrain favori de ses jeux sonores.

Le Sonomaton est un concept original du studio Audionaute développé avec Pascal Luquet.

Infos pratiques :
  • Enregistrez votre voix pour la Ligne 2 du Tramway
  • Stand Ligne Côte d’Azur n° 807
  • Foire de Nice du 17 au 26 mars 2018

 

Voir les commentaires

[ Design Sonore ] Digital Abysses (exposition de Miguel Chevalier, Bordeaux, mars '18)

13 Mars 2018, 14:05pm

Publié par administrateur

Digital Abysses

Exposition personnelle de Miguel Chevalier

Du 9 mars au 20 mai 2018
Inauguration le 8 mars à la Base sous-marine de Bordeaux
12_DIGITAL ABYSSES 2018
Installation de réalité virtuelle générative et interactive
Musique : Michel Redolfi

Digital Abysses est une série de projections au sol telles des bulles d’eau. A la surface de ces tapis de lumière se développent en temps réel différents organismes virtuels - radiolaires, protistes, plancton… - qui réagissent aux déplacements des visiteurs comme pour insister sur l’action de l’homme sur la nature.

Cette installation plonge les visiteurs dans un univers intriguant, amplifié par la composition musicale de Michel Redolfi pour l'espace sonore immersif.

photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi

photos © Michel Redolfi

Voir les commentaires

[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )

29 Janvier 2018, 12:41pm

Publié par administrateur

Tramway de Nice Côte d'Azur 

Conception sonore de la nouvelle Ligne "Ouest-Est", "Aéroport-Port"

Inauguration du 1er tronçon le 30 juin '18

 

Lundi 22 janvier 2018, Jean-Jacques Aillagon et Christian Estrosi, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, ont dévoilé les œuvres d'art qui jalonneront la future ligne Ouest-Est du Tramway.

Michel Redolfi signe l'identité sonore de la ligne 2 aux côtés de 11 plasticiens : Ben, Sacha Sosno, Ernest Pignon-Ernest, Philippe Ramette, Noël Dolla, Jean-Pierre Raynaud, Jean-Charles Blais, Stéphane Pencréac'h, Joana Vasconcelos, Kim Sooja et Tania Mouraud, dont les œuvres accompagnent le tracé du Tram. Le design des rames est signé Ora Ïto.

—voir l'article de Nice Matin et la vidéo de la Ville de Nice (Nice.fr tv) >> Ligne 2 Tramway - Accompagnement Artistique.

_____

Michel Redolfi prolonge sur la nouvelle ligne le travail réalisé sur la ligne 1 en 2007 avec des nouveaux "sonals" qui enrichissent l’expérience des trajets urbains. Ces miniatures vocales et musicales annoncent de façon ludique les messages du parcours à l’intérieur des rames.

Les voix sont multiples et de caractère, les textures sonores étroitement liées à la topographie et au patrimoine urbain de la ligne allant d’est en ouest : depuis le port Lympia, le tramway démarre en souterrain dans les fondations historiques de la ville, émerge en bordure de la Promenade dans le Nice contemporain pour culminer dans un envol futuriste en approche de l’aéroport.

Ce voyage dans l’espace et le temps a inspiré une partition musicale qui évolue progressivement sur le trajet : les 20 stations sont les touches d’un immense clavier virtuel que le tramway déclenche sur son parcours. Une gamme d’univers qui se mixe à l’infini sur son passage, grâce au tirage aléatoire de centaines de variations harmoniques, avec des modulations pour le jour et pour la nuit.

[ vidéo ] Reportage France 3 Côte d'Azur du 13/03/18 : Découvrez les annonces sonores de la ligne 2 du tramway de Nice.

_____

Un voyage progressif dans l’espace et le temps.

La ligne T2 est caractérisée par un axe offrant une progression topographique remarquablement cohérente du passé au présent.

Depuis le Port Lympia aux Aéroports 1 & 2, le parcours démarre dans les fondations historiques de la ville (Château-Garibaldi etc.) pour émerger dans un Nice de plus en plus contemporain au fil des stations. Le trajet culmine dans une invitation à l’envol au dessus du territoire avec les terminaux des aéroports.

En bifurquant dans la plaine du Var avec la prochaine ligne T3, on s’élancera dans un axe futuriste et écologique (Eco Vallée). Les stations T2 de la fourche (dont Digue de Français) amorcent ce virage métaphorique.

En résumé, dans une lecture du parcours de la ligne 2, d’Est en Ouest :
  • Zone Historique : les stations souterraines ;
  • Zone actuelle : les stations aériennes ;
  • Zone future : les terminaux Ouest, ainsi que la prochaine Ligne 3.
Cette partition (au sens "partage") du territoire de la Métropole entraine une partition musicale littérale : 

Dans la journée, les sonals sont accordés sur une gamme tonale progressive et dynamique.

Vingt séries de sonals, une série par station, sont harmoniquement accordés et progressent en hauteur d’arrêt en arrêt, du port à l’aéroport. 

Après des tessitures graves et chaleureuses pour les stations souterraines, une montée graduelle de la gamme s’opère sensiblement jusqu’aux terminaux Ouest (Aéroports, CADAM) qui résonneront délicatement dans des tessitures célestes. Ainsi la progression du parcours sera sans doute sensible pour l’expérience du voyageur, conjointement pour l’œil et l’oreille.

Les timbres des sonals du jour sont donc harmoniques, de facture claire avec un carillonnement sobre qui devrait passer l’épreuve du temps. Le design-même des rames Alstom-Ora Ito a en partie inspiré cette charte sonore. 

Ces carillons contemporains seront de temps à autre (tirage aléatoire) enveloppés de paysages sonores évoquant les quartiers ou paysages traversés. Ainsi la Promenade et ses respirations de vagues et galets ponctueront le voyage du CUM au port de Carras. Les oiseaux du Parc Phoenix enchanteront les stations à l’entour…

Le parcours en soirée : un enchainement d’atmosphères harmoniques.

L’arrivée dans chaque station et arrêt sera amenée par une ambiance harmonique linéaire et apaisante qui contraste avec le carillonnement dynamique de la journée. Il s’agit de sonals en forme de "nuages sonores" aux tonalités douces. Ils sont également accordés à une montée en tessiture, d’Est en Ouest.

Dans les quatre stations souterraines se mixeront en plus des évocations de la vie nocturne des quartiers traversés. Ce sont les mélodies en sous-sol : la station Garibaldi-Le Château évoque les bars et clubs où l’on entend du jazz et l’accordéon traditionnel de Nice, la Georgina ; la station Alsace-Lorraine est ambiancée par des petites rêveries de piano classique, écho du quartier des Musiciens. Une manière d’ouvrir l’atmosphère du tunnel, de rester relié à la rue par des images mythiques de Nice.

_____

A voir aussi sur ce blog : Sonomaton - Casting de Voix (Foire de Nice, mars '18)

[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )
[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )
[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>