michel redolfi

design-sonore

[ Design Sonore ] Digital Abysses (exposition de Miguel Chevalier, Bordeaux, mars '18)

13 Mars 2018, 14:05pm

Publié par administrateur

Digital Abysses

Exposition personnelle de Miguel Chevalier

Du 9 mars au 20 mai 2018
Inauguration le 8 mars à la Base sous-marine de Bordeaux
12_DIGITAL ABYSSES 2018
Installation de réalité virtuelle générative et interactive
Musique : Michel Redolfi

Digital Abysses est une série de projections au sol telles des bulles d’eau. A la surface de ces tapis de lumière se développent en temps réel différents organismes virtuels - radiolaires, protistes, plancton… - qui réagissent aux déplacements des visiteurs comme pour insister sur l’action de l’homme sur la nature.

Cette installation plonge les visiteurs dans un univers intriguant, amplifié par la composition musicale de Michel Redolfi pour l'espace sonore immersif.

photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi

photos © Michel Redolfi

Voir les commentaires

[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )

29 Janvier 2018, 12:41pm

Publié par administrateur

Tramway de Nice Côte d'Azur 

Conception sonore de la nouvelle Ligne "Ouest-Est", "Aéroport-Port"

Inauguration du 1er tronçon le 30 juin '18

 

Lundi 22 janvier 2018, Jean-Jacques Aillagon et Christian Estrosi, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, ont dévoilé les œuvres d'art qui jalonneront la future ligne Ouest-Est du Tramway.

Michel Redolfi signe l'identité sonore de la ligne 2 aux côtés de 11 plasticiens : Ben, Sacha Sosno, Ernest Pignon-Ernest, Philippe Ramette, Noël Dolla, Jean-Pierre Raynaud, Jean-Charles Blais, Stéphane Pencréac'h, Joana Vasconcelos, Kim Sooja et Tania Mouraud, dont les œuvres accompagnent le tracé du Tram. Le design des rames est signé Ora Ïto.

—voir l'article de Nice Matin et la vidéo de la Ville de Nice (Nice.fr tv) >> Ligne 2 Tramway - Accompagnement Artistique.

_____

Michel Redolfi prolonge sur la nouvelle ligne le travail réalisé sur la ligne 1 en 2007 avec des nouveaux "sonals" qui enrichissent l’expérience des trajets urbains. Ces miniatures vocales et musicales annoncent de façon ludique les messages du parcours à l’intérieur des rames.

Les voix sont multiples et de caractère, les textures sonores étroitement liées à la topographie et au patrimoine urbain de la ligne allant d’est en ouest : depuis le port Lympia, le tramway démarre en souterrain dans les fondations historiques de la ville, émerge en bordure de la Promenade dans le Nice contemporain pour culminer dans un envol futuriste en approche de l’aéroport.

Ce voyage dans l’espace et le temps a inspiré une partition musicale qui évolue progressivement sur le trajet : les 20 stations sont les touches d’un immense clavier virtuel que le tramway déclenche sur son parcours. Une gamme d’univers qui se mixe à l’infini sur son passage, grâce au tirage aléatoire de centaines de variations harmoniques, avec des modulations pour le jour et pour la nuit.

[ vidéo ] Reportage France 3 Côte d'Azur du 13/03/18 : Découvrez les annonces sonores de la ligne 2 du tramway de Nice.

_____

Un voyage progressif dans l’espace et le temps.

La ligne T2 est caractérisée par un axe offrant une progression topographique remarquablement cohérente du passé au présent.

Depuis le Port Lympia aux Aéroports 1 & 2, le parcours démarre dans les fondations historiques de la ville (Château-Garibaldi etc.) pour émerger dans un Nice de plus en plus contemporain au fil des stations. Le trajet culmine dans une invitation à l’envol au dessus du territoire avec les terminaux des aéroports.

En bifurquant dans la plaine du Var avec la prochaine ligne T3, on s’élancera dans un axe futuriste et écologique (Eco Vallée). Les stations T2 de la fourche (dont Digue de Français) amorcent ce virage métaphorique.

En résumé, dans une lecture du parcours de la ligne 2, d’Est en Ouest :
  • Zone Historique : les stations souterraines ;
  • Zone actuelle : les stations aériennes ;
  • Zone future : les terminaux Ouest, ainsi que la prochaine Ligne 3.
Cette partition (au sens "partage") du territoire de la Métropole entraine une partition musicale littérale : 

Dans la journée, les sonals sont accordés sur une gamme tonale progressive et dynamique.

Vingt séries de sonals, une série par station, sont harmoniquement accordés et progressent en hauteur d’arrêt en arrêt, du port à l’aéroport. 

Après des tessitures graves et chaleureuses pour les stations souterraines, une montée graduelle de la gamme s’opère sensiblement jusqu’aux terminaux Ouest (Aéroports, CADAM) qui résonneront délicatement dans des tessitures célestes. Ainsi la progression du parcours sera sans doute sensible pour l’expérience du voyageur, conjointement pour l’œil et l’oreille.

Les timbres des sonals du jour sont donc harmoniques, de facture claire avec un carillonnement sobre qui devrait passer l’épreuve du temps. Le design-même des rames Alstom-Ora Ito a en partie inspiré cette charte sonore. 

Ces carillons contemporains seront de temps à autre (tirage aléatoire) enveloppés de paysages sonores évoquant les quartiers ou paysages traversés. Ainsi la Promenade et ses respirations de vagues et galets ponctueront le voyage du CUM au port de Carras. Les oiseaux du Parc Phoenix enchanteront les stations à l’entour…

Le parcours en soirée : un enchainement d’atmosphères harmoniques.

L’arrivée dans chaque station et arrêt sera amenée par une ambiance harmonique linéaire et apaisante qui contraste avec le carillonnement dynamique de la journée. Il s’agit de sonals en forme de "nuages sonores" aux tonalités douces. Ils sont également accordés à une montée en tessiture, d’Est en Ouest.

Dans les quatre stations souterraines se mixeront en plus des évocations de la vie nocturne des quartiers traversés. Ce sont les mélodies en sous-sol : la station Garibaldi-Le Château évoque les bars et clubs où l’on entend du jazz et l’accordéon traditionnel de Nice, la Georgina ; la station Alsace-Lorraine est ambiancée par des petites rêveries de piano classique, écho du quartier des Musiciens. Une manière d’ouvrir l’atmosphère du tunnel, de rester relié à la rue par des images mythiques de Nice.

_____

A voir aussi sur ce blog : Sonomaton - Casting de Voix (Foire de Nice, mars '18)

[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )
[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )
[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )

Voir les commentaires

[ Design Sonore ] Prise de Son Cachalots ( Île Maurice, février-mars '17 )

10 Mars 2017, 03:41am

Publié par administrateur

Dans le cadre des réalisations sonores dont j’ai la charge pour l’extension de Nausicaa qui ouvrira en 2018,  le thème des hautes mers est abordé avec une série d’enregistrements expérimentaux de la vie sous-marine. Le thème des cachalots (Sperm whales)  fera l’objet d’une présentation multimédia à 360 degrés dont le tournage vient de débuter à l’Ile Maurice avec le réalisateur René Heuzey, grand explorateur et protecteur de la vie océanique. 

Grâce à sa connaissance d’un même groupe d’une soixantaine de cachalots qu’il rencontre chaque année depuis 10 ans au large de l’Ile Maurice, je peux aujourd’hui m’immerger à ses côtés - avec discrétion et précaution scientifiques de rigueur - au sein du clan qui converse dans un langage fait de micro salves de bruits blancs: Des paquets d’informations envoyés puissamment (jusqu’à 200 dB) et que le scientifique François Sarano, qui inspire ma mission, appelle des « codas ». Des sortes de phrasés pétaradants que j’enregistre au sein du groupe et non depuis le navire comme cela se fait classiquement. Pour ce faire j’ai monté un hydrophone de très haute qualité relié à un enregistreur étanche que je porte en flottaison libre. Je suis ainsi au cœur des émissions, captant  à bout de bras, au plus près, le très sensoriel code acoustique (une GoPro sur le masque permettra éventuellement de corréler les codas et le comportement du cachalot). Tenter de percer les mystères d’un langage de toute évidence articulé,  littéralement extraterrestre, c’est la mission passionnante de mes parrains, René et François mais aussi Hugues Vitry qui dirige le Blue Water Diving center et le photographe Stéphane Granzotto avec qui j’ai partagé une grande émotion lors de notre immersion du 27 février dernier face à ces paisibles géants.

De retour de mission, nous étudierons avec Philippe Vallette, le directeur de Nausicaa qui  a missionné le studio Audionaute, la possibilité de mettre en ligne un preview de la B.O fantastique. Dans l’attente, les sonagrammes témoins ci-joints… comme de nouvelles cartes postales de la divine Ile Maurice.

Michel Redolfi

Île Maurice, le 4 mars '17

© François De Domahidy qui partage avec moi cette mission.

[ Design Sonore ] Prise de Son Cachalots ( Île Maurice, février-mars '17 )
[ Design Sonore ] Prise de Son Cachalots ( Île Maurice, février-mars '17 )
[ Design Sonore ] Prise de Son Cachalots ( Île Maurice, février-mars '17 )
[ Design Sonore ] Prise de Son Cachalots ( Île Maurice, février-mars '17 )
[ Design Sonore ] Prise de Son Cachalots ( Île Maurice, février-mars '17 )
[ Design Sonore ] Prise de Son Cachalots ( Île Maurice, février-mars '17 )
[ Design Sonore ] Prise de Son Cachalots ( Île Maurice, février-mars '17 )
[ Design Sonore ] Prise de Son Cachalots ( Île Maurice, février-mars '17 )
[ Design Sonore ] Prise de Son Cachalots ( Île Maurice, février-mars '17 )
[ Design Sonore ] Prise de Son Cachalots ( Île Maurice, février-mars '17 )
[ Design Sonore ] Prise de Son Cachalots ( Île Maurice, février-mars '17 )
[ Design Sonore ] Prise de Son Cachalots ( Île Maurice, février-mars '17 )
[ Design Sonore ] Prise de Son Cachalots ( Île Maurice, février-mars '17 )
[ Design Sonore ] Prise de Son Cachalots ( Île Maurice, février-mars '17 )
[ Design Sonore ] Prise de Son Cachalots ( Île Maurice, février-mars '17 )
[ Design Sonore ] Prise de Son Cachalots ( Île Maurice, février-mars '17 )
[ Design Sonore ] Prise de Son Cachalots ( Île Maurice, février-mars '17 )
[ Design Sonore ] Prise de Son Cachalots ( Île Maurice, février-mars '17 )
[ Design Sonore ] Prise de Son Cachalots ( Île Maurice, février-mars '17 )
[ Design Sonore ] Prise de Son Cachalots ( Île Maurice, février-mars '17 )
Sperm whale recording©AudionauteSperm whale recording©AudionauteSperm whale recording©Audionaute

Sperm whale recording©Audionaute

Voir les commentaires

[ Design Sonore ] Sonals du Tramway de Besançon ( décembre 2015 )

25 Décembre 2015, 13:45pm

Publié par administrateur

Les œuvres de Victor Hugo et de Rouget de l'Isle ambiancent le tram de Besançon.

Depuis quelques jours, les voyageurs du tram ont pu remarquer que de nouveaux sonals sont venus compléter le design sonore dans deux rames...

Depuis la mise en service du tram en septembre 2014, la société Audionaute retenue par le Grand Besançon a développé à l’intérieur des rames des annonces de stations associant la voix et la musique évoquant les 19 personnalités franc-comtoises ornant chacune des 19 rames.

Chaque personnage historique figurant sur les rames a donc pris virtuellement vie dans l’espace des voyageurs à travers une ambiance sonore propre, reposant sur la conception de "sonal", séquences brèves alliant musique et voix.

De nouveaux thèmes musicaux

Michel Redolfi, directeur d’Audionaute, a proposé d’aller plus loin dans la personnification des rames en faisant entendre un peu de l’œuvre des personnages. Ainsi, l’acteur Michael Lonsdale, a enregistré des extraits des contemplations de Victor Hugo, qui sont diffusées uniquement le soir, dans une ambiance calme de la rame Victor Hugo.

De même, de nouveaux thèmes musicaux, bien connus, ont fait leur apparition pour sept stations sur 31 dans la rame Rouget de L’Isle : les notes de la Marseillaise. Michel Redolfi et les équipes de Besançon Mobilités font les réglages depuis quelques jours et lors des essais, il a pu être remarqué la satisfaction des usagers.

D’autres rames seront personnalisées dans les mois qui viennent.

>> communiqué à lire sur macommune.info ( 24/12/15 )

>> article de L'Est Républicain—édition de Besançon ( 26/12/15 )

>> sur Sound Cloud >>

  1. La Marseillaise_1 ( station Micropolis )

  2. La Marseillaise_2 ( station Polygone )

  3. La Marseillaise_3 ( station Battant )

  4. La Marseillaise_4 ( station Révolution )

  5. La Marseillaise_5 ( station Brûle Foin )

—La Marseillaise > guitare solo : Pierre Chaze

Michael Lonsdale et Michel Redolfi ( dans le tramway de Besançon )Michael Lonsdale et Michel Redolfi ( dans le tramway de Besançon )

Michael Lonsdale et Michel Redolfi ( dans le tramway de Besançon )

Voir les commentaires

[ Design Sonore ] Métro Automatique de Marseille ( 2016 - 2025 )

10 Décembre 2015, 10:25am

Publié par administrateur

[ Design Sonore ] Métro Automatique de Marseille ( 2016 - 2025 )

Le studio Audionaute remporte le concours de conception sonore du métro automatique de Marseille.

Audionaute est prescripteur et superviseur du design son au travers de toutes ses étapes de 2016 à 2025.

  • en partenariat avec Avant Première Design (Lyon)—en charge du pilotage global du design.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>