michel redolfi

Articles avec #tramway

[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne 3 (inauguration 14 déc. 2019)

15 Janvier 2020, 11:59am

Publié par administrateur

Tramway de Nice-Côte d'Azur 

Sonals pour la "Ligne 3" - de Meridia à Saint-Isidore

Inauguration le samedi 14 décembre 2019

 

"L'Onde Verte"

Cent sonals pour longer la nature du Var et ses nouveaux quartiers.

Tracé officiel :  de Meridia à Saint Isidore, en 6 stations : Meridia – La Plaine – Les Arboras Université – Eco-Parc – Stade – Saint Isidore.

Redolfi, au fil du Var.

Des sonals Green Tech qui font résonance aux quartiers de la "smart city" en développement, mariant les chants d’oiseaux, du Var notammant, à une palette de sons électro-acoustiques.

Une attention est portée aux stations Meridia et La Plaine desservant entres autres pôles l'IMREDD de l’Université de Nice (Institut Méditerranéen du Risque, de l'Environnement et du Développement Durable), ainsi que les sociétés de développement durable installées dans les immeubles expérimentaux du quartier.

Rousguisto et ses instruments traditionnels.

Interludes entre les stations :

Paysages sonores naturels du Var qui se marieront avec la future coulée verte Ouest. Ils ont été enregistrés au fil du fleuve, dans les bosquets et plaines de la berge droite (côté Saint Jeannet), ainsi que dans son estuaire redevenu une réserve d’oiseaux. Les paysages sont accompagnés par les lutheries traditionnelles du pays (cannes de Provence, cougourdons, etc...) interprétées par Yves Rousguisto, notre locuteur occitan.

Série de sonals spécial Stade avec les voix des joueurs vedettes de l’OGC : 

La desserte du stade Allianz-Riviera est totémique et névralgique. Sur près de 40 000 spectateurs, un grand nombre prendra le Tram  les jours de match !  Aussi fallait-il y consacrer des sonals spécifiques en terme dynamique (signature puissante, cinématographique) et portée par des voix par lesquelles le voyageur identifiera immédiatement  le temple du foot : celles  des "ténors du ballon" de l’OGC. Ce sont des signatures vocales jeunes, énergiques et cependant sensibles, sans doute inconnues des fans. Nous avons mené l’opération d’enregistrement dans les locaux du centre d’entrainement avec l’excellente coopération de la communication de l’OGC.

Jean-Marc Barr.

Les cinq voix de la Ligne 3 :

  • Voix référente en journée : Jean-Marc Barr.
  • Voix "station stade" : Dante, Malang Saar et Walter Benitez.
  • Voix référentes en soirée : Jean-Marc Barr et Angélique Alasta.

Les saisons

Les sonals de la ligne 3 seront riches en déclinaisons. On graduera des enrichissements et des nouveaux thèmes tout au long de 2020.

Comme dans les séries TV, le principe des "saisons" décline des sonals apportant une évolution des scénarios audio. Un enrichissement graduel de la palette des sonals.

Saison III > Ligne 3, été 2020 - interludes "Les utopistes aux champs" : 

Jean-Marc Barr lit - entre les stations - des citations d’écrivains et artistes ayant oeuvré dans Nice et les Alpes Maritimes, prônant une vie en dialogue avec la nature (Nucera, Gary, Renoir,…)Citations en français, mais aussi en anglais (l’utopiste américain H.D. Thoreau) dédiées aux hôtes internationaux du quartier.

Programmation >  le week-end, entre les stations Meridia et Eco-Parc.

La production

  • Design et composition : Michel REDOLFI
  • Voix principale : Jean-Marc BARR
    Avec Angélique ALASTA, DANTE, Malang SAAR, Walter BENITEZ et Amelya
  • Claviers et programmations : Samuel BRUNEL
  • Instruments traditionnels : Yves ROUSGUISTO
  • Production : AUDIONAUTE - commande de La Métropole Nice-Côte d’Azur

[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est (inauguration 14 déc. 2019)

18 Décembre 2019, 13:26pm

Publié par administrateur

Journal "Nice-Matin" du mercredi 18 décembre 2019.

Journal "Nice-Matin" du mercredi 18 décembre 2019.

Article de presse : Nice-Matin du 18/12/19.

_____________________________________

Tramway de Nice-Côte d'Azur 

Sonals pour la "Ligne 2" - Aéroport-Port

Inauguration le samedi 14 décembre 2019

Parcours de jour dans la gamme des sonals. Du port à l'aéroport, 20 stations, 20 tonalités.

La gamme des stations ou "Le trajet bien tempéré"

Trois tranches horaires pour trois familles de sonals :

  • Tranche "matin" de 8h-11h : Sonals épurés, mélodiques (3 variations en aléatoire) ;
  • Tranche "journée" de 11h-19h : Sonals variés et dynamiques (3 variations en aléatoire) ;
  • Tranche "soirée" de 19h-7h matin : Sonals atmosphériques et apaisants (3 variations en aléatoire).

Les annonces des terminaux sont déclinés en deux tranches horaires :

  • Tranche "journée" : de 8h à 19h. 
  • Tranche "soirée" : de 19h-7h matin.

Le design des sonals

600 sonals répartis en 4 tessitures. © Studio Audionaute.
Parcours de sonals en forme de grand clavier, où se succèdent vingt séries d’accords, une série par station, montant la gamme du port à l’aéroport. 

Départ avec des tessitures graves et chaleureuses pour les stations souterraines, puis montée graduelle dans la tessiture vers des notes célestes aux terminaux Ouest  (aéroports et CADAM). Des timbres lumineux en concordance avec le design épuré de la livrée des rames signée Ora Ïto.

Michel Redolfi à la station Garibaldi.
Des sonals emblématiques pour les stations souterraines investies par les œuvres d’art.

Mise en scène sonore à l’intérieur des rames à l’arrivée dans les cinq stations souterraines investies par les artistes. Sonals spéciaux pour les environnements de Jean-Charles Blais, Stéphane Penchreac’h, Tania Mouraud, Ernest Pignon Ernest et Noel Dolla.

Interludes entre les arrêts de la Promenade. 

Paysages sonores marins, du CUM jusqu’à Cassin-Kirchner. Diffusés en inter-stations sans texte. La grande bleue cadence les annonces de l’acteur du Grand Bleu.

Le parcours du soir, série d’atmosphères apaisées.

A l’arrivée dans chaque station ou arrêt, le sonal développe une ambiance apaisante qui contraste avec le carillonnement dynamique de la journée.

Les sonals des stations souterraines évoquent aussi la vie nocturne fantasmatique des quartiers traversés. Ce sont de véritables "mélodies en sous-sol" depuis les bars de la place Garibaldi -ambiances Jazz et tango- jusqu’au quartier des musiciens  (station Alsace Lorraine) ambiancé par des petites rêveries au piano accompagnant la voix de Michael Lonsdale.

La production

  • Design et composition : Michel Redolfi
  • Claviers & programmations : Samuel Brunel
  • Mixé au Studio Le Sonar
  • Commande de la Métropole Nice Côte d’Azur 2019
  • Production : Studio Audionaute

Les douze voix des sonals

Il était important qu’avec le casting d’acteurs de la ligne 1 (Michael Lonsdale, Daniel Mesguish, Jean-Pierre Huard) la ligne 2 poursuive l’intégration de voix de caractère dans ses sonals.

Les 12 voix des sonals de la Ligne 2.

Jean-Marc Barr, l’acteur du "Grand Bleu", mais aussi de "Breaking the waves" de Lars Von Triers, s’est investi sur la caractérisation de la voix des sonals de Nice. 

Il amène un timbre d’une facture dynamique et d’une qualité inouïes dans le champ de l’annonce-publique. L’implication de Jean-Marc Barr distingue le réseau Ligne d’Azur de tout autre réseau de transport, en terme artistique, mais aussi en efficience (intelligibilité, sensibilité). Une voix d’acteur n’est pas une voix standard de "locuteur". C’est un soliste.

  • Voix référente en journée : Jean Marc Barr
  • Voix référentes en soirée : Michel Lonsdale, rejoint par Jean Marc Barr & Gabrielle Galliano 
  • Voix de l’enfance : Amelya, pour les stations en jardins : Duranty – Alsace Lorraine – Phoenix
  • Voix soprano : Nelly Lacoste
  • Voix référente en Nissart : Yves Rousguisto. Il est la voix chaleureuse à laquelle ont adhéré unanimement les voyageurs de la ligne 1 quand il annonce par exemple le stade du Rey ou Cathédrale-vieille-ville. Il continuera à faire sonner sur la ligne 2 le nissart dans les stations à fort ancrage historique -Garibaldi le château-, mais également sur le trajet des anciennes terres traditionnelles : aux Moulins, à la Digue des Français et sur les anciennes terres fourragères du Cadam.

Voix des annonces "voyageurs" et "terminaux"

La ligne 2 innove en terme d’annonces voyageurs avec l’intégration dans le fil du trajet d’adresses en trois langues étrangères. Le casting a été particulièrement soigné pour que cette polyphonie soit harmonique aux oreilles des non-polyglottes. Les adresses en russe et chinois ne sont pas de simples traductions des annonces françaises, mais des adaptations ajustées au plus près de la sensibilité des nations concernées. Elles doivent exprimer un esprit d’accueil fin, propre à la vocation de la ville de Nice. 

Voix internationales
  • Anglais : Lanie Goodman
  • Chinois : Sissi-Lijin Zhao & Cyril Doutre
  • Russe : Tatiana Gouritati
Voix françaises
  • Sylvie Alasta
  • Jean-Pierre Huard
Pascal Luquet (agence "Bien Entendu") et Michel Redolfi.

Les saisons

Les sonals de la ligne 2 seront riches en déclinaisons. On graduera des enrichissements et des nouveaux thèmes tout au long de 2020.

Comme dans les séries TV, le principe des saisons décline des sonals apportant une évolution des scénarios audio. Un enrichissement graduel de la palette des sonals.

Saison I > décembre 2019 : lancement du scénario de base "Trajet bien tempéré".

Les voyageurs découvrent la nouvelle gamme de sonals, bien différenciée de la ligne 1.

Saison II > printemps 2020 : interludes "Vox Populi"

Le plus souvent entre les stations, les voix de Noëlle Perna (Mado la niçoise) et de Ben interpellent gaiement le voyageur et font sourire. Ce sont des locuteurs forts en gueule qui bousculeront avec humour et impertinence le tram-tram quotidien. De fait, juste pendant le week-end durant une période à déterminer.

Enregistrement de la voix des collégiens.

Egalement au programme, des inter-stations "Vox Populi" :

  • par le Collectif Nissart : des annonces en nissart par les collégiens de Port Lympia dans les stations centre ville. 
  • par le Collectif Sonomaton : des annonces avec les meilleures voix du casting amateur du Sonomaton.

Programmation > le week end, de Port Lympia jusqu’à Carras.

[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )

29 Janvier 2018, 12:41pm

Publié par administrateur

Tramway de Nice Côte d'Azur 

Conception sonore de la nouvelle Ligne "Ouest-Est", "Aéroport-Port"

Inauguration du 1er tronçon le 30 juin '18

 

Lundi 22 janvier 2018, Jean-Jacques Aillagon et Christian Estrosi, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, ont dévoilé les œuvres d'art qui jalonneront la future ligne Ouest-Est du Tramway.

Michel Redolfi signe l'identité sonore de la ligne 2 aux côtés de 11 plasticiens : Ben, Sacha Sosno, Ernest Pignon-Ernest, Philippe Ramette, Noël Dolla, Jean-Pierre Raynaud, Jean-Charles Blais, Stéphane Pencréac'h, Joana Vasconcelos, Kim Sooja et Tania Mouraud, dont les œuvres accompagnent le tracé du Tram. Le design des rames est signé Ora Ïto.

—voir l'article de Nice Matin et la vidéo de la Ville de Nice (Nice.fr tv) >> Ligne 2 Tramway - Accompagnement Artistique.

_____

Michel Redolfi prolonge sur la nouvelle ligne le travail réalisé sur la ligne 1 en 2007 avec des nouveaux "sonals" qui enrichissent l’expérience des trajets urbains. Ces miniatures vocales et musicales annoncent de façon ludique les messages du parcours à l’intérieur des rames.

Les voix sont multiples et de caractère, les textures sonores étroitement liées à la topographie et au patrimoine urbain de la ligne allant d’est en ouest : depuis le port Lympia, le tramway démarre en souterrain dans les fondations historiques de la ville, émerge en bordure de la Promenade dans le Nice contemporain pour culminer dans un envol futuriste en approche de l’aéroport.

Ce voyage dans l’espace et le temps a inspiré une partition musicale qui évolue progressivement sur le trajet : les 20 stations sont les touches d’un immense clavier virtuel que le tramway déclenche sur son parcours. Une gamme d’univers qui se mixe à l’infini sur son passage, grâce au tirage aléatoire de centaines de variations harmoniques, avec des modulations pour le jour et pour la nuit.

[ vidéo ] Reportage France 3 Côte d'Azur du 13/03/18 : Découvrez les annonces sonores de la ligne 2 du tramway de Nice.

_____

Un voyage progressif dans l’espace et le temps.

La ligne T2 est caractérisée par un axe offrant une progression topographique remarquablement cohérente du passé au présent.

Depuis le Port Lympia aux Aéroports 1 & 2, le parcours démarre dans les fondations historiques de la ville (Château-Garibaldi etc.) pour émerger dans un Nice de plus en plus contemporain au fil des stations. Le trajet culmine dans une invitation à l’envol au dessus du territoire avec les terminaux des aéroports.

En bifurquant dans la plaine du Var avec la prochaine ligne T3, on s’élancera dans un axe futuriste et écologique (Eco Vallée). Les stations T2 de la fourche (dont Digue de Français) amorcent ce virage métaphorique.

En résumé, dans une lecture du parcours de la ligne 2, d’Est en Ouest :

  • Zone Historique : les stations souterraines ;
  • Zone actuelle : les stations aériennes ;
  • Zone future : les terminaux Ouest, ainsi que la prochaine Ligne 3.

Cette partition (au sens "partage") du territoire de la Métropole entraine une partition musicale littérale : 

Dans la journée, les sonals sont accordés sur une gamme tonale progressive et dynamique.

Vingt séries de sonals, une série par station, sont harmoniquement accordés et progressent en hauteur d’arrêt en arrêt, du port à l’aéroport. 

Après des tessitures graves et chaleureuses pour les stations souterraines, une montée graduelle de la gamme s’opère sensiblement jusqu’aux terminaux Ouest (Aéroports, CADAM) qui résonneront délicatement dans des tessitures célestes. Ainsi la progression du parcours sera sans doute sensible pour l’expérience du voyageur, conjointement pour l’œil et l’oreille.

Les timbres des sonals du jour sont donc harmoniques, de facture claire avec un carillonnement sobre qui devrait passer l’épreuve du temps. Le design-même des rames Alstom-Ora Ito a en partie inspiré cette charte sonore. 

Ces carillons contemporains seront de temps à autre (tirage aléatoire) enveloppés de paysages sonores évoquant les quartiers ou paysages traversés. Ainsi la Promenade et ses respirations de vagues et galets ponctueront le voyage du CUM au port de Carras. Les oiseaux du Parc Phoenix enchanteront les stations à l’entour…

Le parcours en soirée : un enchainement d’atmosphères harmoniques.

L’arrivée dans chaque station et arrêt sera amenée par une ambiance harmonique linéaire et apaisante qui contraste avec le carillonnement dynamique de la journée. Il s’agit de sonals en forme de "nuages sonores" aux tonalités douces. Ils sont également accordés à une montée en tessiture, d’Est en Ouest.

Dans les quatre stations souterraines se mixeront en plus des évocations de la vie nocturne des quartiers traversés. Ce sont les mélodies en sous-sol : la station Garibaldi-Le Château évoque les bars et clubs où l’on entend du jazz et l’accordéon traditionnel de Nice, la Georgina ; la station Alsace-Lorraine est ambiancée par des petites rêveries de piano classique, écho du quartier des Musiciens. Une manière d’ouvrir l’atmosphère du tunnel, de rester relié à la rue par des images mythiques de Nice.

_____

A voir aussi sur ce blog : Sonomaton - Casting de Voix (Foire de Nice, mars '18)

[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )
[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )
[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )