michel redolfi

[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )

29 Janvier 2018, 12:41pm

Publié par administrateur

Tramway de Nice Côte d'Azur 

Conception sonore de la nouvelle Ligne "Ouest-Est", "Aéroport-Port"

Inauguration du 1er tronçon le 30 juin '18

 

Lundi 22 janvier 2018, Jean-Jacques Aillagon et Christian Estrosi, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, ont dévoilé les œuvres d'art qui jalonneront la future ligne Ouest-Est du Tramway.

Michel Redolfi signe l'identité sonore de la ligne 2 aux côtés de 11 plasticiens : Ben, Sacha Sosno, Ernest Pignon-Ernest, Philippe Ramette, Noël Dolla, Jean-Pierre Raynaud, Jean-Charles Blais, Stéphane Pencréac'h, Joana Vasconcelos, Kim Sooja et Tania Mouraud, dont les œuvres accompagnent le tracé du Tram. Le design des rames est signé Ora Ïto.

—voir l'article de Nice Matin et la vidéo de la Ville de Nice (Nice.fr tv) >> Ligne 2 Tramway - Accompagnement Artistique.

_____

Michel Redolfi prolonge sur la nouvelle ligne le travail réalisé sur la ligne 1 en 2007 avec des nouveaux "sonals" qui enrichissent l’expérience des trajets urbains. Ces miniatures vocales et musicales annoncent de façon ludique les messages du parcours à l’intérieur des rames.

Les voix sont multiples et de caractère, les textures sonores étroitement liées à la topographie et au patrimoine urbain de la ligne allant d’est en ouest : depuis le port Lympia, le tramway démarre en souterrain dans les fondations historiques de la ville, émerge en bordure de la Promenade dans le Nice contemporain pour culminer dans un envol futuriste en approche de l’aéroport.

Ce voyage dans l’espace et le temps a inspiré une partition musicale qui évolue progressivement sur le trajet : les 20 stations sont les touches d’un immense clavier virtuel que le tramway déclenche sur son parcours. Une gamme d’univers qui se mixe à l’infini sur son passage, grâce au tirage aléatoire de centaines de variations harmoniques, avec des modulations pour le jour et pour la nuit.

[ vidéo ] Reportage France 3 Côte d'Azur du 13/03/18 : Découvrez les annonces sonores de la ligne 2 du tramway de Nice.

_____

Un voyage progressif dans l’espace et le temps.

La ligne T2 est caractérisée par un axe offrant une progression topographique remarquablement cohérente du passé au présent.

Depuis le Port Lympia aux Aéroports 1 & 2, le parcours démarre dans les fondations historiques de la ville (Château-Garibaldi etc.) pour émerger dans un Nice de plus en plus contemporain au fil des stations. Le trajet culmine dans une invitation à l’envol au dessus du territoire avec les terminaux des aéroports.

En bifurquant dans la plaine du Var avec la prochaine ligne T3, on s’élancera dans un axe futuriste et écologique (Eco Vallée). Les stations T2 de la fourche (dont Digue de Français) amorcent ce virage métaphorique.

En résumé, dans une lecture du parcours de la ligne 2, d’Est en Ouest :

  • Zone Historique : les stations souterraines ;
  • Zone actuelle : les stations aériennes ;
  • Zone future : les terminaux Ouest, ainsi que la prochaine Ligne 3.

Cette partition (au sens "partage") du territoire de la Métropole entraine une partition musicale littérale : 

Dans la journée, les sonals sont accordés sur une gamme tonale progressive et dynamique.

Vingt séries de sonals, une série par station, sont harmoniquement accordés et progressent en hauteur d’arrêt en arrêt, du port à l’aéroport. 

Après des tessitures graves et chaleureuses pour les stations souterraines, une montée graduelle de la gamme s’opère sensiblement jusqu’aux terminaux Ouest (Aéroports, CADAM) qui résonneront délicatement dans des tessitures célestes. Ainsi la progression du parcours sera sans doute sensible pour l’expérience du voyageur, conjointement pour l’œil et l’oreille.

Les timbres des sonals du jour sont donc harmoniques, de facture claire avec un carillonnement sobre qui devrait passer l’épreuve du temps. Le design-même des rames Alstom-Ora Ito a en partie inspiré cette charte sonore. 

Ces carillons contemporains seront de temps à autre (tirage aléatoire) enveloppés de paysages sonores évoquant les quartiers ou paysages traversés. Ainsi la Promenade et ses respirations de vagues et galets ponctueront le voyage du CUM au port de Carras. Les oiseaux du Parc Phoenix enchanteront les stations à l’entour…

Le parcours en soirée : un enchainement d’atmosphères harmoniques.

L’arrivée dans chaque station et arrêt sera amenée par une ambiance harmonique linéaire et apaisante qui contraste avec le carillonnement dynamique de la journée. Il s’agit de sonals en forme de "nuages sonores" aux tonalités douces. Ils sont également accordés à une montée en tessiture, d’Est en Ouest.

Dans les quatre stations souterraines se mixeront en plus des évocations de la vie nocturne des quartiers traversés. Ce sont les mélodies en sous-sol : la station Garibaldi-Le Château évoque les bars et clubs où l’on entend du jazz et l’accordéon traditionnel de Nice, la Georgina ; la station Alsace-Lorraine est ambiancée par des petites rêveries de piano classique, écho du quartier des Musiciens. Une manière d’ouvrir l’atmosphère du tunnel, de rester relié à la rue par des images mythiques de Nice.

_____

A voir aussi sur ce blog : Sonomaton - Casting de Voix (Foire de Nice, mars '18)

[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )
[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )
[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )[ Design Sonore ] Tramway de Nice, Ligne Ouest-Est ( trailer - novembre '17 )