michel redolfi

Articles avec #exposition

[ Installation Multimédia ] Pooling & Jazz d'après Matisse (Musée Matisse, Nice, nov-déc 2019)

22 Novembre 2019, 09:53am

Publié par administrateur

POOLING

Installation multimédia de Michel Redolfi

Création 2019

Du samedi 23 novembre au dimanche 1er décembre 2019

Inauguration le samedi 23 novembre 2019 à 11h

http://www.musee-matisse-nice.org/ (jours et horaires d'ouverture)

"La Piscine" de Henri Matisse.

En 1952, Henri Matisse réalise une grande gouache découpée de baigneuses qu’il installe tout autour de son atelier créant ainsi un espace immersif : La Piscine.
En lien avec la céramique monumentale La Piscine, réalisée d’après cette décoration murale, le musée Matisse accueille la proposition immersive in situ de Michel Redolfi.

"Pooling", Michel Redolfi emplit de sons fluides l’espace acoustique de La Piscine de Matisse. Un substrat tridimensionnel pour libérer les découpes de leur placage, flotter dans la pièce en leur exubérante présence.

Photos extraites de la vidéo.
Photos extraites de la vidéo.

Photos extraites de la vidéo.

Vidéo, de François de Domahidy

Mise en abyme des concerts subaquatiques de Michel Redolfi visionnés au sein de La Piscine de Matisse. Corps peints et corps filmés se rejoignent en apesanteur.

JAZZ D’APRÈS MATISSE

Vidéo musicale de Michel Redolfi

lien sur ce blog

Auditorium du musée

"La Nageuse", extrait de l'ouvrage "Jazz" de Matisse.

Vingt séquences de musique minimaliste pour étirer le temps d’observation des vingt planches de Jazz, voyager dans la couleur, réveiller le cirque endormi, animer mentalement ses personnages. L’œil écoute.

[ Installation Sonique ] The Speed of Silence (Fondation Carmignac, Ile de Porquerolles, 1er juin '18)

4 Juin 2018, 14:17pm

Publié par administrateur

The Speed of Silence

Installation sonique permanente de Michel Redolfi

Dans le cadre de l'exposition inaugurale de la Fondation Carmignac : Sea of Desire

Île de Porquerolles

2 juin - 4 novembre '18

Michel Redolfi dans l'espace sonique de sa pièce.

 

Créée en 2018 spécifiquement pour la Fondation Carmignac, The Speed of Silence est une œuvre d'art sonore paradoxale—qui n'a ni émanation audible, ni matérialisation plastique. Recouverte d'une dalle de pierre, la pièce n'apparaît pas comme un espace différent du reste du sol de la galerie où elle a été bâtie.

Œuvre particulièrement intime, et qui s'expérimente pieds nus, elle se révèle dans le cercle le plus étroit qui existe : celui du corps même de l'auditeur qui la foule. Pour la première fois un son ne résonne pas dans l'espace où l'auditeur se trouve, mais résonne dans l'auditeur lui-même.

L'entendeur devient sa propre salle de concert : il est à la fois le récepteur du son et son émetteur, puisqu'il est résonnant à l'infrason qui circule en lui. Sans le visiteur, le son n'existe pas.

MR

 

CITATIONS DE PRESSE

> Wallpaper* - UK (6 06 18)

In contrast, the visit ends with an uplifting note: in Speed of Silence by French composer Michel Redolfi, visitors step onto a slab integrated with the floor. As sound seeps through the stone and vibrates throughout your body, it triggers a visual mirage of the natural splendour of the outdoor landscape, framed by the window. ~ Lanie Goodman

> Libération - FR (11 06 18)

A lʼétage supérieur, des oeuvres de plus petites dimensions dialoguent en résonance ou en opposition, entre lʼénergie positive et colorée de Nicola y su doble – Tallerde Nicola Costantino et la dalle vivante, sonore et invisible de Michel Redolfi qui vibre sous lʼeffet de nos pas (The Speed of silence). ~ Philippe Godin

> ELLE DECOR - IT (14 06 18)

If “Brave New World Revisited” reflects on the communication of our era, where the dark prophecies of Aldous Huxley come to life, then “Speed of Silence” closes things on a positive note thanks to a multi-sensorial experience curated by French composter Michel Redolfi. There, sounds are reverberated from the pavement to the body, to the local landscapes. ~ Elisa Zagaria

> Paris Match - FR (12 07 18)

Il y a deux ans, pour que la fondation perdure au moins une génération de plus, Edouard Carmignac a demandé à lʼun de ses fils, Charles, musicien du groupe Moriarty, de prendre la direction du projet, dʼapporter sa personnalité et ses goûts. Ce dernier a ainsi introduit malicieusement une œuvre invisible, mais essentielle : une dalle du sol que des enregistrements de bruits d’insectes font trembler. Cette sculpture sonore de Michel Redolfi est d’autant plus vibrante que la visite se fait pieds nus. ~ Anaël Pigeat

> Le Temps - CH (26 07 18)

Sea of Desire ménage heureusement de belles surprises, comme l’impressionnante sculpture-fontaine de Bruce Nauman (One Hundred Fish Fountain, 2005) ou l’invisible Speed of Silence de Michel Redolfi. ~ Jill Gasparina

> La Provence - FR (28 07 18)

Après avoir salué l'Alycastre de Miquel Barcelo (dragon légendaire et ici gardien des lieux), l'une des commandes passées par la fondation à des artistes complices (ce sont des pièces maîtresses de la visite, comme le fil d'Ariane de la Brésilienne Janaina Mello Landini, la fontaine de Bruce Nauman ou encore la sculpture vibratoire de Michel Redolfi), (...) ~ Gwenola Gabellec

The Speed of Silence : installation sonique permanente de Michel Redolfi.
The Speed of Silence : installation sonique permanente de Michel Redolfi.
The Speed of Silence : installation sonique permanente de Michel Redolfi.
The Speed of Silence : installation sonique permanente de Michel Redolfi.
The Speed of Silence : installation sonique permanente de Michel Redolfi.
The Speed of Silence : installation sonique permanente de Michel Redolfi.

The Speed of Silence : installation sonique permanente de Michel Redolfi.

Fondation Carmignac > exposition inaugurale : Sea of Desire (1er juin 18). En présence du président de la Fondation, Edouard Carmignac, et de son directeur, Charles Carmignac.
Fondation Carmignac > exposition inaugurale : Sea of Desire (1er juin 18). En présence du président de la Fondation, Edouard Carmignac, et de son directeur, Charles Carmignac.
Fondation Carmignac > exposition inaugurale : Sea of Desire (1er juin 18). En présence du président de la Fondation, Edouard Carmignac, et de son directeur, Charles Carmignac.
Fondation Carmignac > exposition inaugurale : Sea of Desire (1er juin 18). En présence du président de la Fondation, Edouard Carmignac, et de son directeur, Charles Carmignac.
Fondation Carmignac > exposition inaugurale : Sea of Desire (1er juin 18). En présence du président de la Fondation, Edouard Carmignac, et de son directeur, Charles Carmignac.
Fondation Carmignac > exposition inaugurale : Sea of Desire (1er juin 18). En présence du président de la Fondation, Edouard Carmignac, et de son directeur, Charles Carmignac.
Fondation Carmignac > exposition inaugurale : Sea of Desire (1er juin 18). En présence du président de la Fondation, Edouard Carmignac, et de son directeur, Charles Carmignac.
Fondation Carmignac > exposition inaugurale : Sea of Desire (1er juin 18). En présence du président de la Fondation, Edouard Carmignac, et de son directeur, Charles Carmignac.
Fondation Carmignac > exposition inaugurale : Sea of Desire (1er juin 18). En présence du président de la Fondation, Edouard Carmignac, et de son directeur, Charles Carmignac.

Fondation Carmignac > exposition inaugurale : Sea of Desire (1er juin 18). En présence du président de la Fondation, Edouard Carmignac, et de son directeur, Charles Carmignac.

[ Design Son Expo ] "Les Panoramas 2100" de Luc Schuiten (Arc-et-Senans, avril-oct. 2018)

6 Mai 2018, 10:31am

Publié par administrateur

"Les Panoramas 2100" de Luc Schuiten

Saline royale d'Arc-et-Senans

avril - octobre 2018

Avec l'enthousiaste visionnaire de Luc Schuiten et au croisement fertile de nos imaginaires pour animer son utopique Cité végétale.

 

L’exposition de Luc Schuiten suit la progression des cycles de lumière jour-nuit, immergeant le visiteur dans un parcours sensoriel donnant vie aux grands dessins panoramiques. On y entendra doucement vibrer la vie discrète des habitants des cités végétales au sein de populations d’oiseaux.

Les paysages sonores mixés sont issus de mes collectes dans des habitats forestiers reculés : Ile de Porquerolles, Amazonie, Massif des Ecrins.

MR

> article ACTUA BD (13 08 18)

L’espace jour/nuit propose une expérience enchanteresse. Sur une musique douce, mixée avec des cris d’oiseau et composée par Michel Redolfi, les dessins panoramiques de Luc Schuiten sont éclairés selon un cycle qui imite le parcours du soleil. Magique. ~ Lise Lamarche

Avec Luc Schuiten.
Avec Luc Schuiten.Avec Luc Schuiten.
Avec Luc Schuiten.Avec Luc Schuiten.Avec Luc Schuiten.

Avec Luc Schuiten.

[ Design Sonore ] Digital Abysses (exposition de Miguel Chevalier, Bordeaux, mars '18)

13 Mars 2018, 14:05pm

Publié par administrateur

Digital Abysses

Exposition personnelle de Miguel Chevalier

Du 9 mars au 20 mai 2018

Inauguration le 8 mars à la Base sous-marine de Bordeaux

12_DIGITAL ABYSSES 2018
Installation de réalité virtuelle générative et interactive

Musique : Michel Redolfi

Digital Abysses est une série de projections au sol telles des bulles d’eau. A la surface de ces tapis de lumière se développent en temps réel différents organismes virtuels - radiolaires, protistes, plancton… - qui réagissent aux déplacements des visiteurs comme pour insister sur l’action de l’homme sur la nature.

Cette installation plonge les visiteurs dans un univers intriguant, amplifié par la composition musicale de Michel Redolfi pour l'espace sonore immersif.

photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi
photos © Michel Redolfi

photos © Michel Redolfi

[ Design Sonore Expo ] The Singing Stones ( jusqu'au 13 déc 2015 )

10 Décembre 2015, 10:12am

Publié par administrateur

« The Singing Stones »

Installation sonore et musicale de Michel Redolfi
Pour l’exposition « Du rivage à la Promenade »
A la Galerie des Ponchettes de la ville de Nice

L’aventure rock n’roll du galet depuis les torrents des Alpes jusqu’à la Baie des Anges.

  • commande ville de Nice
  • oeuvres de Ben, Scholtes, Kouro
  • commissaire Jean-Jacques Aillagon
  • dernier week end : 12 & 13 décembre 2015

« The Singing Stones » est à la fois une installation musicale et un document acoustique sur les trajectoires du galet, la pierre-qui-roule. The rolling stone - promue ici Singing Stone - met en scène une pierre pas comme les autres, enregistrée avec tous les égards dus à une diva : en soliste dans les torrents des Alpes, puis à son arrivée sur la Promenade des Anglais lors du grand chorus de la vague.

De nombreuses prises de son depuis trois plages emblématiques ont permis de capturer les différents chants de la pierre, depuis Castel, Opéra plage et bien entendu, au sein de la plage des Ponchettes, face à la galerie.
Grace à des micros sous-marins, le murmure des fonds a été saisi au large : respiration douce et ample des bancs de sable brassés par la houle, mystérieux tressaillements de galets isolés dans les fonds.

Tous ces portraits acoustiques naturels, ainsi que quelques enregistrements en studio (rock star !) sont spatialisés en trois dimensions dans la galerie. Ils circulent furtivement entre les pièces de l’exposition et enrichissent leur perception.
Enfin, quelques draperies musicales s’intercalent pour donner de l’âme à ces cailloux qui outillent et bercent l’homme à Nice depuis la préhistoire.

A ma grand-mère Evanthie qui m’a amené très jeune écouter la Prom’.

MR Mai 2015

[ Design Sonore Expo ] The Singing Stones ( jusqu'au 13 déc 2015 )[ Design Sonore Expo ] The Singing Stones ( jusqu'au 13 déc 2015 )