michel redolfi

article-de-presse

[ Concert Subaquatique En Mer ] Sea of Sound (Toulon, 11 septembre '21)

30 Août 2021, 08:34am

Publié par administrateur

"SEA OF SOUND"
Création, Michel REDOLFI
Voix, Jean-Marc BARR
Concert subaquatique pour la scène nationale Châteauvallon / Le Liberté - 2021
Anse de Pipady - Tour Royale, Toulon
Le 11/09/21 de 12h à 19h

 

LE PROJET
Sea Of Sound (S.O.S), pour que la mer ne devienne pas le monde du silence.

Depuis le cliquetis de la minuscule crevette jusqu’aux mélopées des baleines mastodontes, pas moins de 20 000 espèces animales font sonner les océans du globe… mais de moins en moins. La formidable audio diversité des profondeurs est graduellement éteinte par la pollution chimique, plastique, mais aussi sonore (engins motorisés de loisirs, feux d’artifice, forages, hélices géantes,…).

Pour Michel Redolfi, jouer de la musique dans la mer-même, c’est apporter une note artistique claire dans l’élément chahuté sans vergogne. S’immerger pour l’écouter sensoriellement de tout le corps, c’est se mettre en harmonie avec sa substance, se mettre au diapason de ses habitants.

L’emblème du concert est une sirène tendant la fourche caractéristique, permettant de s’accorder, de trouver la justesse. Et si l’humain se mettait à l’unisson avec la mer ? L’ouïe est sans doute une des clés sensibles pour se mettre poétiquement et acoustiquement à portée du vivant marin, pour songer à le protéger, à le choyer.

  • Conception et composition : Michel REDOLFI
  • Récitant : Jean-Marc BARR
  • Inspiré des ouvrages : "Le Cinquième Rêve" de Patrice VAN EERSEL et "L'Histoire d'Irène" de Erri DE LUCA
  • Performance Live : Michel REDOLFI sur instrument Thevenium
  • Ensemble AUDIONAUTE : Samuel BRUNEL (Live electronic) et Olivier FLORIO (Live mix)
  • Régie subaquatique : François DE DOMAHIDY et Philippe MURA
  • Conception et supervision électronique : Robert MAS
  • Lutherie Thevenium : Dominique THEVENIN
  • Coordination Réseau Web S.O.S. : Anika MI
  • Visuels et logo S.O.S. : Valérie MARCO
  • Transducteurs sous-marins par Allan et Brian LUBELL (Lubell Labs, USA)
  • Production : Scène nationale CHÂTEAUVALLON / LE LIBERTÉ et Studio AUDIONAUTE
Michel Redolfi et Jean-Marc Barr.

Michel Redolfi et Jean-Marc Barr.

En cette année 2021, Michel Redolfi célèbre les 40 ans de son premier grand concert subaquatique, "Sonic Waters", donné dans le Pacifique californien en 1981, au sein de la réserve écologique de La Jolla (baie de San Diego).

LE CONCERT

Le concert commence à midi et se clôt à 19h.

Cinq thèmes principaux émergent d’un océan musical qui emplit la baie en continu avec des créations spécialement composées pour l’événement de Toulon, ainsi que des musiques subaquatiques historiques du compositeur (dont Sonic Waters, 1981).

Michel Redolfi mixe en aérien et interprète des séquences en immersion sur des lutheries qu’il a spécialement conçues pour l’élément.

Jean-Marc Barr partage régulièrement cette scène marine, en intervenant avec des textes d’Erri de Luca et de Patrice Van Eersel.

La substance des mots enrichit la perception exceptionnelle de l’écoute immergée qu’expérimentera le public invité au concert : le corps tout entier entrera en résonance avec la musique diffusée sous la surface.

Une seconde audience se joindra à distance à l’événement en lançant, via le web, des messages vocaux en forme d’alertes sur la préservation de la mer.

L’acronyme du titre de l’évènement est S.O.S. ...

Clips : Alexandre Palusci (Strat-O-Sphère).

Photos : Alexandre Palusci (Strat-O-Sphère).
Photos : Alexandre Palusci (Strat-O-Sphère).
Photos : Alexandre Palusci (Strat-O-Sphère).
Photos : Alexandre Palusci (Strat-O-Sphère).
Photos : Alexandre Palusci (Strat-O-Sphère).
Photos : Alexandre Palusci (Strat-O-Sphère).

Photos : Alexandre Palusci (Strat-O-Sphère).

François de Domahidy photographie les concerts de Michel Redolfi depuis plus de vingt ans, avec des points de vue différents pour chaque œuvre. Ici, il met en valeur le public comme élément d’une scène utopique, où les humains font paysage en se fondant dans la mer à l'écoute de ses vibrations. Le groupe d'auditeurs se donnant avec ferveur à l'écoute sensorielle en pleine mer est un évènement à fixer pour l'histoire.

Depuis le premier concert "Sonic Waters" dans la baie de San Diego (juillet 1981), la mer est ainsi un formidable terrain pour les expériences acoustiques de Michel Redolfi. "Sea of Sound" salue la mémoire de l’acousticien Alan Lubell, fondateur des laboratoires américains Lubell, qui accompagnent le compositeur dans ses développements technologiques depuis quarante ans.

Pour ce concert à Toulon une toute dernière génération de transducteurs sous-marins a été mise au point pour que la musique et la voix de Jean-Marc Barr résonnent avec une clarté exceptionnelle dans toute l'anse de Pipady et ce, pendant près de sept heures.

Photos : François de Domahidy (Audionaute).
Photos : François de Domahidy (Audionaute).
Photos : François de Domahidy (Audionaute).
Photos : François de Domahidy (Audionaute).
Photos : François de Domahidy (Audionaute).
Photos : François de Domahidy (Audionaute).
Photos : François de Domahidy (Audionaute).
Photos : François de Domahidy (Audionaute).
Photos : François de Domahidy (Audionaute).
Photos : François de Domahidy (Audionaute).
Photos : François de Domahidy (Audionaute).
Photos : François de Domahidy (Audionaute).
Photos : François de Domahidy (Audionaute).
Photos : François de Domahidy (Audionaute).
Photos : François de Domahidy (Audionaute).
Photos : François de Domahidy (Audionaute).
Photos : François de Domahidy (Audionaute).
Photos : François de Domahidy (Audionaute).
Photos : François de Domahidy (Audionaute).
Photos : François de Domahidy (Audionaute).
Photos : François de Domahidy (Audionaute).
Photos : François de Domahidy (Audionaute).
Photos : François de Domahidy (Audionaute).

Photos : François de Domahidy (Audionaute).

Photos : Philippe Mura.
Photos : Philippe Mura.
Photos : Philippe Mura.
Photos : Philippe Mura.
Photos : Philippe Mura.
Photos : Philippe Mura.
Photos : Philippe Mura.
Photos : Philippe Mura.
Photos : Philippe Mura.
Photos : Philippe Mura.
Photos : Philippe Mura.
Photos : Philippe Mura.
Photos : Philippe Mura.
Photos : Philippe Mura.
Photos : Philippe Mura.
Photos : Philippe Mura.
Photos : Philippe Mura.
Photos : Philippe Mura.
Photos : Philippe Mura.

Photos : Philippe Mura.

Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.
Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.

Publication en accord avec la photographe : Vanessa Trojani.

LA PRESSE
Nice-Matin - Le Mag' (7/09/21). Photos Valérie Le Parc. Cliquer sur les images.Nice-Matin - Le Mag' (7/09/21). Photos Valérie Le Parc. Cliquer sur les images.

Nice-Matin - Le Mag' (7/09/21). Photos Valérie Le Parc. Cliquer sur les images.

LE LANCEMENT DES MESSAGES À LA MER
Jean-Marc Barr, notre ambassadeur des grands fonds.

[ Concert Subaquatique En Mer ] Sea of Sound (Toulon, 11 septembre '21)
[ Concert Subaquatique En Mer ] Sea of Sound (Toulon, 11 septembre '21)
[ Concert Subaquatique En Mer ] Sea of Sound (Toulon, 11 septembre '21)
[ Concert Subaquatique En Mer ] Sea of Sound (Toulon, 11 septembre '21)
[ Concert Subaquatique En Mer ] Sea of Sound (Toulon, 11 septembre '21)
[ Concert Subaquatique En Mer ] Sea of Sound (Toulon, 11 septembre '21)
[ Concert Subaquatique En Mer ] Sea of Sound (Toulon, 11 septembre '21)
[ Concert Subaquatique En Mer ] Sea of Sound (Toulon, 11 septembre '21)
[ Concert Subaquatique En Mer ] Sea of Sound (Toulon, 11 septembre '21)
[ Concert Subaquatique En Mer ] Sea of Sound (Toulon, 11 septembre '21)

Vous êtes concernés par la mer — son merveilleux, sa protection, ce qu'elle devra apporter aux nouvelles générations ? Vous avez un message à lancer, un S.O.S. sur son présent ou sur son futur ?

Enregistrez votre clip vocal sur le numéro WhatsApp : +33 (0)7 62 19 20 53 (ou via son flash code, ci-dessus) jusqu’au jeudi 9 septembre, et nous le mixerons pendant le concert, le samedi 11 septembre, de midi au crépuscule.

Une seule règle, chuchotez-le, façon ASMR ! De plus, ce clip doit remplir l'une ou l'autre des conditions suivantes. Il peut contenir :
soit un mot-clé, qui pour vous évoque très personnellement "la mer" ;
soit une ou deux phrases, exprimant ce que celle-ci vous inspire : vos ressentis, vos émotions, vos espoirs.

>> exemple de chuchotement (voix de Gabrielle Galliano - extrait du concert « Dans le rêve des baleines », 2019) - lien sur Soundcloud

Voir les commentaires

[ Design Sonore ] Tramway - Réseau Lignes d'Azur : Sonals "Nouvelle Saison" (juin 2021)

11 Juin 2021, 07:41am

Publié par administrateur

Chaque année, depuis 2007, le compositeur et designer Michel Redolfi décline de nouveaux sonals à bord des rames du tramway de Nice. Ces courtes séquences musicales et vocales annoncent les stations avec différents tons de voix et de couleurs sonores, au fil de la journée et des saisons.

En ce mois de juin 2021, Michel Redolfi introduit quatre nouvelles séries de sonals sur l’ensemble des lignes du réseau Lignes d’Azur.

Ligne 1 : Les voix de Mado La Niçoise et Ben montent à bord chaque week end.
  • Samedi et dimanche en matinée, le personnage de Mado, incarné par la voix de Noëlle Perna, glisse des apartés discrets et savoureux sur le trajet. Les marchés de la Libé (station Libération) et Saleya (station Cathédrale-Vieille Ville) font partie de ses arrêts favoris.
  • Samedi et dimanche après-midi, Ben livre avec bonne humeur et de sa voix inimitable, une collection de pensées brèves dont il a le secret, faisant écho à celles inscrites dans les stations. Une performance vocale qui s’intercale malicieusement entre les sonals d’annonces classiques.

 

Ligne 2 : Nouveaux sonals en Occitan-Nissart par un casting de jeunes locuteurs formés au collège Port Lympia.
  • A l’heure du regain d’intérêt pour les langues régionales, une nouvelle génération dynamise la langue patrimoniale sur le parcours. Le bilinguisme des sonals du tramway de Nice est une originalité que Michel Redolfi a promu dès le lancement de la ligne 1 en 2007.
Ligne 3 : Echos d’oiseaux.
  • Les sonals qui ponctuent le voyage dans l’Eco-Vallée feront dorénavant entendre des chants d’oiseaux enregistrés sur les rives sauvages du Var et ailleurs dans le monde. Un enchantement acoustique du parcours, en contrepoint des tonalités musicales futuristes de la ligne Nord-Sud à grande vitesse.
Le lancement des nouveaux sonals sur l’ensemble des lignes a lieu le week-end des 12 et 13 juin 2021.
A cette occasion, une conférence de présentation par Michel Redolfi se tient le samedi 12 juin - 16h, à L’Artistique (ville de Nice), en compagnie de Jean-Marc Barr (voix des lignes 2 et 3), entouré de Noëlle Perna, Gabrielle Galliano, Angélique Alasta, Lanie Goodman et Yves Rousguisto (voix de la ligne 1).
Ben, Noëlle Perna, jeunes du collège Port Lympia de Nice.
Ben, Noëlle Perna, jeunes du collège Port Lympia de Nice.
Ben, Noëlle Perna, jeunes du collège Port Lympia de Nice.
Ben, Noëlle Perna, jeunes du collège Port Lympia de Nice.

Ben, Noëlle Perna, jeunes du collège Port Lympia de Nice.

Journal Nice-Matin (14 juin 2021). Cliquer sur les images.
Journal Nice-Matin (14 juin 2021). Cliquer sur les images.Journal Nice-Matin (14 juin 2021). Cliquer sur les images.

Journal Nice-Matin (14 juin 2021). Cliquer sur les images.

Voir les commentaires

[ Presse écrite ] Michel Redolfi, portrait (La Tribune Côte d'Azur, 27 nov. 2020)

30 Novembre 2020, 10:53am

Publié par administrateur

[ Presse écrite ] Michel Redolfi, portrait (La Tribune Côte d'Azur, 27 nov. 2020)

A télécharger pour la lecture.

Voir les commentaires

[ Presse écrite ] Cétacés, leur musique adoucit les mers (Libération, 26-27 sept. '20)

28 Septembre 2020, 12:16pm

Publié par administrateur

Voir les commentaires

[ Presse écrite ] Michael Lonsdale, une des grandes voix du tram (Nice-Matin, 23 sept. '20)

23 Septembre 2020, 07:42am

Publié par administrateur

— article Nice-Matin du 23 sept. '20

— article Nice-Matin du 23 sept. '20

L'acteur, disparu lundi à l'âge de 89 ans, a enregistré, avec le compositeur niçois Michel Redolfi, plusieurs des messages qui sont diffusés dans les stations des lignes 1 et 2 du tramway.


Michael Lonsdale berce les Niçois depuis 2007... L'acteur s'est éteint lundi à Paris, mais sa voix, elle, résonne toujours dans le tram. Masséna. Cathédrale Vieille-Ville... Voix invitation au voyage, voix de trambalan, écho des jours qui filent au fil des rails, métronome de la vie ordinaire... Cette voix a été enregistrée par Michel Redolfi, compositeur niçois qui a créé les sonals des lignes 1, 2 et 3.

Les deux hommes se sont rencontrés en 1993. "Je l'avais invité au Centre International de Recherche Musicale (CIRM) que je dirigeais dans le cadre du festival de Musiques Actuelles (MANCA). Je voulais qu'il joue un explorateur dans la serre du parc Phoenix. Je lui ai proposé de lire Forêt vierge, un texte de Blaise Cendrars", se souvient Michel Redolfi.

"Il était très chaleureux"

"Il avait 62 ans, une belle barbe brune. Il était dans toute sa maturité d'acteur. ll s'est mis au micro. J'étais totalement intimidé. Je le regardais, en retrait. Il s'est soudainement mis en colère, il m'a regardé droit dans les yeux et il m'a dit : "Dirige-moi ! Ce texte, tu veux que je le lise comment ?" On s'est assis, on a bu un café et je l'ai dirigé. C'était un magicien qui vous accordait sa confiance, un acteur qui s'offrait à votre imagination".

Plusieurs rencontres et projets ont suivi. "Michael Lonsdale venait souvent à Nice. Il dormait chez les prêtres. On a donné un opéra en création à Acropolis, un concert subaquatique à Cannes".

Et puis, il y a eu, à l'église des Dominicains, une messe des artistes célébrée par le frère Benoît à laquelle Michael Lonsdale a participé : "C'était un homme de foi, une foi oecuménique généreuse, communicative. Il était très facile d'accès, très chaleureux, tellement, que ça en devenait intimidant. II accueillait les gens et les projets avec bonté. Il n'a jamais hiérarchisé ceux avec qui il travaillait : il distribuait à chacun de la même manière son savoir et son intelligence", se rappelle Michel Redolfi. Une amitié est née.

Aussi, dès qu'on lui confie la mission de sonoriser la ligne 1 du tramway, le compositeur contacte l'acteur. "Dans le tram, d'habitude, on entend des voix-off mécaniques. Je voulais une voix de caractère, personnalisée". Ils enregistrent. "Il ne répétait pas : il lisait. On ouvrait le micro et c'était la bonne prise, de la parole d'or". Michael Lonsdale "a offert une voix de légende à la ville légendaire" : il égrène le nom des stations qui longent la vieille-ville (Ies sons sont diffusés de façon aléatoire au fil de la journée). "Il y a mille et une manières de dire les choses. Lonsdale dit peu de choses, mais il les dit si bien. Tout à coup, le tram devient une petite salle de théâtre ou de cinéma".

Quand, il y a deux ans, Michel Redolfi l'a sollicité pour la ligne 2, Michael Lonsdale "était déjà un peu affaibli, sa voix était plus douce. C'était une voix formidable pour accompagner les rames le long de la Promenade dans la douceur de la nuit. Elle est diffusée à partir de 20 heures juste à côté de la mer".

"Un artiste multi-talents"

Au-delà du silence qu'ils ont guetté ensemble et des mots qu'ils y ont posés, au-delà de cette fraternité créatrice, Michel Redolfi garde en mémoire "un artiste multi-talents : il était cet acteur qui pouvait passer de Duras à Spielberg. Il aimait la musique. Il avait, dans son appartement parisien, un atelier de peinture : il peignait, c'était sa ressource intérieure. C'était un monstre sacré qui n'avait rien de monstrueux. Le titre de Libé (d'hier) le résume bien : c'était un monstre secret. Sa vie privée est toujours restée un mystère. Michael Lonsdale a tout donné aux autres, beaucoup partagé son voyage spirituel, mais a peu ouvert ses portes personnelles".

LAURE BRUYAS
Ibruyas@nicematin.fr

Michael Lonsdale vient de se dématérialiser en ce mois de septembre 2020, mais sa voix continue à vibrer et, pour le plus grand nombre, grâce aux multiples collaborations qu’il a nouées et fixées à l’écran, à la radio, pour le disque.

Nous avons eu, Michael et moi, de nombreuses complicités humaines et artistiques en plus d’un quart de siècle. Elles ont permis la réalisation de formidables projets sonores, ludiques, poétiques et toujours "inouïs", bien entendu.

Ci-dessous quelques jalons de nos travaux.

M. R.

_________

🔊 Ecouter

 

 

🔊 1992 - MATA PAU - Voyage en Amazonie

Spectacle multimédia de Michel Redolfi. Extrait.

Première collaboration du compositeur avec Michael Lonsdale dans une œuvre de théâtre musical basée sur le roman épique « Forêt vierge », adapté en français par Blaise Cendrars. Paysages sonores et chants des forêts du Mato Grosso enregistrés par Redolfi, orchestrent la performance de l’acteur, tantôt transformé en arbre magique, tantôt en homme réfugié sous son bivouac. Travail  sur la métamorphose de la voix sans truchements électroniques.

Festival de Metz 1992 et Festival Manca de Nice 1993  dans la serre du parc botanique Phoenix.

🔊 1999 - MARE SONANS

Concert subaquatique de Michel Redolfi, pour récitant et ensemble musical. Extrait.

Michael Lonsdale incarne le capitaine Nemo de 20 000 lieux sous les mers, dans le cadre d’un concert subaquatique nocturne organisé sur le littoral de Cannes. La voix est transmise sous l’eau depuis un ilot  où est juché l’acteur, entouré d’un large  public immergé réunissant  plus de six cents participants. 

« Mare Sonans », en latin, la mer qui résonne. Les textes d’émerveillements de Jules Verne parlent d’une conquête poétique et écologique qui résonne en nous plus que jamais.

Festival l’Eté à Cannes, anse des Rochers, Cannes-la-Bocca.

🔊 2000 - VOX IN VITRO

Opéra noir, composé et mis en scène par Michel Redolfi. Extrait.

Un opéra où le public, les solistes, les instruments et les dispositifs sont plongés dans le noir total. Un espace aveugle invoquant la présence furtive des anges « qui voyagent à la vitesse du silence », selon le poète Homero Arridjis, auteur des textes. Cet opéra est un hommage à deux grandes solistes disparus, Susann Belling et Frank Royon le Mée, dont les voix se réactualisent « in vitro » dans l’obscurité. Les invocations de Michael Lonsdale retrouvant les accents du film « Le roman de la rose ».

Festival Why Note, abbaye Sainte-Bénigne de Dijon.

🔊 2005 - SONALS EN BLEU

Sonals d’annonces musicales de Michel Redolfi pour le tramway de Nice, ligne 1. Extraits.

Michael Lonsdale offre une signature vocale singulière au réseau. Il est le premier acteur de renom à s’impliquer dans cet exercice minimaliste. Diffusé au quotidien depuis la mise en service en 2007 avec de multiples variations suivant le cours des heures et la tonalité des saisons. Voix occitane d’Yves Rousguisto.

Réseau Métropole Nice-côte d’azur, en permanence.

🔊 2014 - SONALS DE BESANÇON : Rame Victor Hugo

Sonals d’annonces musicales de Michel Redolfi et Christoph Harbonnier pour le tramway de Besançon. Extraits.

Michael Lonsdale est Victor Hugo dans la rame à son nom, musicalement thématisée. Le parcours de nuit est ponctué de lectures en musique, tirées des "Contemplations".

Recherche d’une adéquation de ton en regard des paysages traversés. Exercice expert d’haïkus à faire redécouvrir au quotidien.

Réseau Métropole Grand Besançon, en permanence.

🔊 2017 - SONALS TRAM TRACKS

Sonals d’annonces musicales de Michel Redolfi pour le tramway de Nice, ligne 2. Extraits.

La nouvelle ligne du tramway niçois longeant la Promenade des Anglais permet un retour de la signature vocale de Michael Lonsdale - en tandem aujourd’hui avec la voix de Gabrielle Galliano et de la jeune Amelya, agée de huit ans. Réminiscence du rapprochement générationnel marquant le film « Des hommes et des dieux », avec cette douceur de timbre de voix mémorable. A quatre-vingt huit ans, il était important que Michael soit plus que jamais du voyage, dans un espace public humanisé par sa présence.

Réseau Métropole Nice-côte d’azur, en permanence.

Droits Réservés Audionaute.
Droits Réservés Audionaute.
Droits Réservés Audionaute.
Droits Réservés Audionaute.
Droits Réservés Audionaute.
Droits Réservés Audionaute.
Droits Réservés Audionaute.
Droits Réservés Audionaute.
Droits Réservés Audionaute.

Droits Réservés Audionaute.

Nice-Matin, 26 sept. '20. (cliquer pour agrandir)Nice-Matin, 26 sept. '20. (cliquer pour agrandir)

Nice-Matin, 26 sept. '20. (cliquer pour agrandir)

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>