michel redolfi

ecouter

[ Presse écrite ] Michael Lonsdale, une des grandes voix du tram (Nice-Matin, 23 sept. '20)

23 Septembre 2020, 07:42am

Publié par administrateur

— article Nice-Matin du 23 sept. '20

— article Nice-Matin du 23 sept. '20

L'acteur, disparu lundi à l'âge de 89 ans, a enregistré, avec le compositeur niçois Michel Redolfi, plusieurs des messages qui sont diffusés dans les stations des lignes 1 et 2 du tramway.


Michael Lonsdale berce les Niçois depuis 2007... L'acteur s'est éteint lundi à Paris, mais sa voix, elle, résonne toujours dans le tram. Masséna. Cathédrale Vieille-Ville... Voix invitation au voyage, voix de trambalan, écho des jours qui filent au fil des rails, métronome de la vie ordinaire... Cette voix a été enregistrée par Michel Redolfi, compositeur niçois qui a créé les sonals des lignes 1, 2 et 3.

Les deux hommes se sont rencontrés en 1993. "Je l'avais invité au Centre International de Recherche Musicale (CIRM) que je dirigeais dans le cadre du festival de Musiques Actuelles (MANCA). Je voulais qu'il joue un explorateur dans la serre du parc Phoenix. Je lui ai proposé de lire Forêt vierge, un texte de Blaise Cendrars", se souvient Michel Redolfi.

"Il était très chaleureux"

"Il avait 62 ans, une belle barbe brune. Il était dans toute sa maturité d'acteur. ll s'est mis au micro. J'étais totalement intimidé. Je le regardais, en retrait. Il s'est soudainement mis en colère, il m'a regardé droit dans les yeux et il m'a dit : "Dirige-moi ! Ce texte, tu veux que je le lise comment ?" On s'est assis, on a bu un café et je l'ai dirigé. C'était un magicien qui vous accordait sa confiance, un acteur qui s'offrait à votre imagination".

Plusieurs rencontres et projets ont suivi. "Michael Lonsdale venait souvent à Nice. Il dormait chez les prêtres. On a donné un opéra en création à Acropolis, un concert subaquatique à Cannes".

Et puis, il y a eu, à l'église des Dominicains, une messe des artistes célébrée par le frère Benoît à laquelle Michael Lonsdale a participé : "C'était un homme de foi, une foi oecuménique généreuse, communicative. Il était très facile d'accès, très chaleureux, tellement, que ça en devenait intimidant. II accueillait les gens et les projets avec bonté. Il n'a jamais hiérarchisé ceux avec qui il travaillait : il distribuait à chacun de la même manière son savoir et son intelligence", se rappelle Michel Redolfi. Une amitié est née.

Aussi, dès qu'on lui confie la mission de sonoriser la ligne 1 du tramway, le compositeur contacte l'acteur. "Dans le tram, d'habitude, on entend des voix-off mécaniques. Je voulais une voix de caractère, personnalisée". Ils enregistrent. "Il ne répétait pas : il lisait. On ouvrait le micro et c'était la bonne prise, de la parole d'or". Michael Lonsdale "a offert une voix de légende à la ville légendaire" : il égrène le nom des stations qui longent la vieille-ville (Ies sons sont diffusés de façon aléatoire au fil de la journée). "Il y a mille et une manières de dire les choses. Lonsdale dit peu de choses, mais il les dit si bien. Tout à coup, le tram devient une petite salle de théâtre ou de cinéma".

Quand, il y a deux ans, Michel Redolfi l'a sollicité pour la ligne 2, Michael Lonsdale "était déjà un peu affaibli, sa voix était plus douce. C'était une voix formidable pour accompagner les rames le long de la Promenade dans la douceur de la nuit. Elle est diffusée à partir de 20 heures juste à côté de la mer".

"Un artiste multi-talents"

Au-delà du silence qu'ils ont guetté ensemble et des mots qu'ils y ont posés, au-delà de cette fraternité créatrice, Michel Redolfi garde en mémoire "un artiste multi-talents : il était cet acteur qui pouvait passer de Duras à Spielberg. Il aimait la musique. Il avait, dans son appartement parisien, un atelier de peinture : il peignait, c'était sa ressource intérieure. C'était un monstre sacré qui n'avait rien de monstrueux. Le titre de Libé (d'hier) le résume bien : c'était un monstre secret. Sa vie privée est toujours restée un mystère. Michael Lonsdale a tout donné aux autres, beaucoup partagé son voyage spirituel, mais a peu ouvert ses portes personnelles".

LAURE BRUYAS
Ibruyas@nicematin.fr

Michael Lonsdale vient de se dématérialiser en ce mois de septembre 2020, mais sa voix continue à vibrer et, pour le plus grand nombre, grâce aux multiples collaborations qu’il a nouées et fixées à l’écran, à la radio, pour le disque.

Nous avons eu, Michael et moi, de nombreuses complicités humaines et artistiques en plus d’un quart de siècle. Elles ont permis la réalisation de formidables projets sonores, ludiques, poétiques et toujours "inouïs", bien entendu.

Ci-dessous quelques jalons de nos travaux.

M. R.

_________

🔊 Ecouter

 

 

🔊 1992 - MATA PAU - Voyage en Amazonie

Spectacle multimédia de Michel Redolfi. Extrait.

Première collaboration du compositeur avec Michael Lonsdale dans une œuvre de théâtre musical basée sur le roman épique « Forêt vierge », adapté en français par Blaise Cendrars. Paysages sonores et chants des forêts du Mato Grosso enregistrés par Redolfi, orchestrent la performance de l’acteur, tantôt transformé en arbre magique, tantôt en homme réfugié sous son bivouac. Travail  sur la métamorphose de la voix sans truchements électroniques.

Festival de Metz 1992 et Festival Manca de Nice 1993  dans la serre du parc botanique Phoenix.

🔊 1999 - MARE SONANS

Concert subaquatique de Michel Redolfi, pour récitant et ensemble musical. Extrait.

Michael Lonsdale incarne le capitaine Nemo de 20 000 lieux sous les mers, dans le cadre d’un concert subaquatique nocturne organisé sur le littoral de Cannes. La voix est transmise sous l’eau depuis un ilot  où est juché l’acteur, entouré d’un large  public immergé réunissant  plus de six cents participants. 

« Mare Sonans », en latin, la mer qui résonne. Les textes d’émerveillements de Jules Verne parlent d’une conquête poétique et écologique qui résonne en nous plus que jamais.

Festival l’Eté à Cannes, anse des Rochers, Cannes-la-Bocca.

🔊 2000 - VOX IN VITRO

Opéra noir, composé et mis en scène par Michel Redolfi. Extrait.

Un opéra où le public, les solistes, les instruments et les dispositifs sont plongés dans le noir total. Un espace aveugle invoquant la présence furtive des anges « qui voyagent à la vitesse du silence », selon le poète Homero Arridjis, auteur des textes. Cet opéra est un hommage à deux grandes solistes disparus, Susann Belling et Frank Royon le Mée, dont les voix se réactualisent « in vitro » dans l’obscurité. Les invocations de Michael Lonsdale retrouvant les accents du film « Le roman de la rose ».

Festival Why Note, abbaye Sainte-Bénigne de Dijon.

🔊 2005 - SONALS EN BLEU

Sonals d’annonces musicales de Michel Redolfi pour le tramway de Nice, ligne 1. Extraits.

Michael Lonsdale offre une signature vocale singulière au réseau. Il est le premier acteur de renom à s’impliquer dans cet exercice minimaliste. Diffusé au quotidien depuis la mise en service en 2007 avec de multiples variations suivant le cours des heures et la tonalité des saisons. Voix occitane d’Yves Rousguisto.

Réseau Métropole Nice-côte d’azur, en permanence.

🔊 2014 - SONALS DE BESANÇON : Rame Victor Hugo

Sonals d’annonces musicales de Michel Redolfi et Christoph Harbonnier pour le tramway de Besançon. Extraits.

Michael Lonsdale est Victor Hugo dans la rame à son nom, musicalement thématisée. Le parcours de nuit est ponctué de lectures en musique, tirées des "Contemplations".

Recherche d’une adéquation de ton en regard des paysages traversés. Exercice expert d’haïkus à faire redécouvrir au quotidien.

Réseau Métropole Grand Besançon, en permanence.

🔊 2017 - SONALS TRAM TRACKS

Sonals d’annonces musicales de Michel Redolfi pour le tramway de Nice, ligne 2. Extraits.

La nouvelle ligne du tramway niçois longeant la Promenade des Anglais permet un retour de la signature vocale de Michael Lonsdale - en tandem aujourd’hui avec la voix de Gabrielle Galliano et de la jeune Amelya, agée de huit ans. Réminiscence du rapprochement générationnel marquant le film « Des hommes et des dieux », avec cette douceur de timbre de voix mémorable. A quatre-vingt huit ans, il était important que Michael soit plus que jamais du voyage, dans un espace public humanisé par sa présence.

Réseau Métropole Nice-côte d’azur, en permanence.

Droits Réservés Audionaute.
Droits Réservés Audionaute.
Droits Réservés Audionaute.
Droits Réservés Audionaute.
Droits Réservés Audionaute.
Droits Réservés Audionaute.
Droits Réservés Audionaute.
Droits Réservés Audionaute.
Droits Réservés Audionaute.

Droits Réservés Audionaute.

Nice-Matin, 26 sept. '20. (cliquer pour agrandir)Nice-Matin, 26 sept. '20. (cliquer pour agrandir)

Nice-Matin, 26 sept. '20. (cliquer pour agrandir)

Voir les commentaires

[ Série Vidéos ] Nice, chronique du silence (Nice et ses environs, mars-mai 2020)

6 Mai 2020, 06:52am

Publié par administrateur

Série de vidéos conçues et réalisées par Michel Redolfi
Vieux-Nice

Durant le confinement de mars à mai 2020, Michel Redolfi parcourt Nice pour saisir les silences qui enveloppent la ville et ses environs. Avec la caméra de son téléphone et des micros binauraux (enregistrement en 3D), il réalise une collection de vidéos minimalistes pour vivre ces moments où la ville a retenu son souffle.

On goutera les mille et une nuances du silence et de ses espaces, comme on les a perçus durant cette période. Les vidéos captent des notes acoustiques quelquefois mystérieuses, humoristiques, poétiques... La ville est devenue pendant quelques semaines un univers délicat à dimension humaine.

🎧 Pour une immersion auditive complète, tentez le casque : selon les vidéos, le son est à découvrir en 3D comme si vous étiez au centre de la scène filmée.

🎬 accès à la playlist complète des vidéos sur youtube.

Présentation interactive de la série de vidéos—accompagnées des textes de Michel Redolfi.

Nice-Matin (dimanche 3 mai 2020). Cliquer sur l'image pour l'agrandir.Nice-Matin (dimanche 3 mai 2020). Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Nice-Matin (dimanche 3 mai 2020). Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Texte original de Michel Redolfi.

Confinement : Nice, place Masséna ; Beaulieu-sur-Mer, La Réserve.
Confinement : Nice, place Masséna ; Beaulieu-sur-Mer, La Réserve.
Confinement : Nice, place Masséna ; Beaulieu-sur-Mer, La Réserve.

Confinement : Nice, place Masséna ; Beaulieu-sur-Mer, La Réserve.

Voir les commentaires

[ Concert Subaquatique ] Sonic Waters - LX Mix (Luxembourg, Esch-sur-Alzette, 14 sept. '19)

7 Septembre 2019, 17:50pm

Publié par administrateur

SONIC WATERS Innerstate - LX Mix

Concert subaquatique
Une création de Michel REDOLFI dans le cadre de la NUIT DE LA CULTURE
Avec Jean-Marc BARR
Piscine d'ESCH-SUR-ALZETTE (LUXEMBOURG)
Le 14 septembre 2019, à 18h et à 21h
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Michel Redolfi au Subclavier.
Michel Redolfi au Subclavier.
Michel Redolfi au Subclavier.
Michel Redolfi au Subclavier.
Michel Redolfi au Subclavier.
Michel Redolfi au Subclavier.
Michel Redolfi au Subclavier.
Michel Redolfi au Subclavier.
Michel Redolfi au Subclavier.

Michel Redolfi au Subclavier.

Jean-Marc Barr récitant.
Jean-Marc Barr récitant.
Jean-Marc Barr récitant.
Jean-Marc Barr récitant.
Jean-Marc Barr récitant.
Jean-Marc Barr récitant.
Jean-Marc Barr récitant.
Jean-Marc Barr récitant.
Jean-Marc Barr récitant.
Jean-Marc Barr récitant.
Jean-Marc Barr récitant.
Jean-Marc Barr récitant.
Jean-Marc Barr récitant.
Jean-Marc Barr récitant.
Jean-Marc Barr récitant.
Jean-Marc Barr récitant.
Jean-Marc Barr récitant.

Jean-Marc Barr récitant.

Presse

Le Quotidien Indépendant Luxembourgeois (16/09/19) > Jean-Marc Barr : «Remonter à la surface me redonne goût à la vie».

________________________________

  • Conception et composition : Michel REDOLFI
  • Récitant : Jean-Marc BARR
  • Textes : John CAGE et Erri DE LUCA
  • Performance Live : Michel REDOLFI sur Subclavier
  • Ensemble AUDIONAUTE : Olivier FLORIO (live mix) et Christoph HARBONNIER
  • Régie et vidéo subaquatiques : François DE DOMAHIDY
  • Lumières : Guillaume BÉGUIN
  • Production : Nuit de la Culture et Studio AUDIONAUTE
  • Avec le soutien de PHL Audio : Yoann FLAVIGNARD

Crédits photos :

  • ©Christoph HARBONNIER
  • ©François DE DOMAHIDY
  • ©Guillaume BÉGUIN

Voir les commentaires

[ Concert Subaquatique ] Dans le rêve des baleines (Deauville, 24 août '19)

13 Août 2019, 08:35am

Publié par administrateur

Dans Le Rêve Des Baleines
Concert subaquatique
Une première mondiale pour 24HOURS FOR THE OCEAN
Création de Michel REDOLFI
Avec Jean-Marc BARR
Piscine olympique de DEAUVILLE
Le 24 août 2019, à 14h et à 21h30
Réservations pour les concerts sur > timefortheocean.com

__________________________________________________________________________________

Jean-Marc Barr (avant-concert).

Les concerts

A quoi rêvent les baleines ?
Et si nous étions issus de leur projection psychique, de leur désir de s’extraire des océans et de les survoler ?
Sommes-nous leur incarnation émotionnelle, leurs envoyés sur terre ferme ?
Serait-ce les baleines qui nous ont appris à chanter, puis à parler ?
Elles en rêvent secrètement au sein des océans.

 

Voilà près de quarante ans, Michel Redolfi invente en Californie le concept de musique subaquatique pour des concerts à expérimenter en s’immergeant dans l’eau, alors que se propagent des ondes musicales mettant en résonance tout le corps.

Une perception fulgurante, douce et globale relie les participants au mode d’écoute sensoriel des mammifères marins. La création pour 24Hours for the Ocean nous invite à partager, à vivre, leur fabuleux univers acoustique.

Le concert mixera des sons de cachalots et des chants de baleines-à-bosse, captés, puis restitués par Michel Redolfi via des technologies innovantes. Depuis les prises de son, hydrophone en main, menées en apnée au sein des groupes animaux de Polynésie, jusqu’à leur projection acoustique dans la profondeur du bassin olympique de Deauville. Une nouvelle génération d’enceintes submergées infrabasses restituera toute l’ampleur d’un opéra primitif aux vibrations puissantes et essentielles.

Jean-Marc BARR, immergé au centre de l’auditoire, guidera l’initiation avec des textes shamaniques et contemporains, invitant à renouer le dialogue ancestral avec nos pairs océaniques.

Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.
Piscine olympique de Deauville : concert de jour.

Piscine olympique de Deauville : concert de jour.

Michel Redolfi en immersion au Subclavier. De nuit, Jean-Marc Barr... et ses audionautes.
Michel Redolfi en immersion au Subclavier. De nuit, Jean-Marc Barr... et ses audionautes.
Michel Redolfi en immersion au Subclavier. De nuit, Jean-Marc Barr... et ses audionautes.
Michel Redolfi en immersion au Subclavier. De nuit, Jean-Marc Barr... et ses audionautes.
Michel Redolfi en immersion au Subclavier. De nuit, Jean-Marc Barr... et ses audionautes.
Michel Redolfi en immersion au Subclavier. De nuit, Jean-Marc Barr... et ses audionautes.
Michel Redolfi en immersion au Subclavier. De nuit, Jean-Marc Barr... et ses audionautes.
Michel Redolfi en immersion au Subclavier. De nuit, Jean-Marc Barr... et ses audionautes.
Michel Redolfi en immersion au Subclavier. De nuit, Jean-Marc Barr... et ses audionautes.
Michel Redolfi en immersion au Subclavier. De nuit, Jean-Marc Barr... et ses audionautes.
Michel Redolfi en immersion au Subclavier. De nuit, Jean-Marc Barr... et ses audionautes.
Michel Redolfi en immersion au Subclavier. De nuit, Jean-Marc Barr... et ses audionautes.
Michel Redolfi en immersion au Subclavier. De nuit, Jean-Marc Barr... et ses audionautes.
Michel Redolfi en immersion au Subclavier. De nuit, Jean-Marc Barr... et ses audionautes.
Michel Redolfi en immersion au Subclavier. De nuit, Jean-Marc Barr... et ses audionautes.
Michel Redolfi en immersion au Subclavier. De nuit, Jean-Marc Barr... et ses audionautes.
Michel Redolfi en immersion au Subclavier. De nuit, Jean-Marc Barr... et ses audionautes.

Michel Redolfi en immersion au Subclavier. De nuit, Jean-Marc Barr... et ses audionautes.

  • Conception et composition : Michel REDOLFI
  • Récitant : Jean-Marc BARR
  • Inspiré des ouvrages : "Le Cinquième Rêve" de Patrice VAN EERSEL et "L'Histoire d'Irène" de Erri DE LUCA
  • Ensemble AUDIONAUTE : Olivier FLORIO (live mix) et Christoph HARBONNIER (photo et vidéo)
  • Régie subaquatique, photo : Philippe MURA
  • Lumières : Guillaume BÉGUIN
  • SubClavier : Design Michel REDOLFI, développement Robert MAS & Pascal MAILLARD
  • Production : 24HOURS FOR THE OCEAN, Ville de DEAUVILLE et Studio AUDIONAUTE
  • Avec le soutien de PHL Audio : Yoann FLAVIGNARD

______________________________________________________

Michel Redolfi, Jean-Marc Barr.

Récit de l’indien Swift Deer :

Un beau jour, dans une immense éclaboussure...
au beau milieu de l'océan... un être très étrange surgit,
en qui toutes les bêtes de la terre trouvèrent leur accomplissement, et elles virent que c'était la baleine !

Longtemps cette montagne de musique régna sur le monde. Et tout aurait peut-être dû en rester là, car c'était très beau. Seulement voilà...
Après avoir chanté pendant des lunes et des lunes,
la baleine à son tour ne put s'empêcher de s'emplir d'un désir fou.

Elle qui vivait fondue dans le monde, rêva de s'en détacher.
Alors brusquement, nous sommes apparus, nous les hommes.
(...) Nous ne sommes pas "le plus bel animal", nous sommes le rêve de l’animal ! Et ce rêve est encore inaccompli.

Patrice van Eersel, "Le cinquième rêve" (extrait)

______________________________________________________

Crédits photos :

  • ©Christoph HARBONNIER
  • ©Philippe MURA
  • ©Guillaume BÉGUIN
  • ©Yoann FLAVIGNARD
  • ©Felix GITTON

__________________________________________________________________________________

Dans les médias

Jean-Marc Barr (au micro) et Michel Redolfi (au subclavier) : tournage France 3 Normandie / FranceTV-Info (24 08 19) (cliquer sur l'image pour l'agrandir)Jean-Marc Barr (au micro) et Michel Redolfi (au subclavier) : tournage France 3 Normandie / FranceTV-Info (24 08 19) (cliquer sur l'image pour l'agrandir)Jean-Marc Barr (au micro) et Michel Redolfi (au subclavier) : tournage France 3 Normandie / FranceTV-Info (24 08 19) (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Jean-Marc Barr (au micro) et Michel Redolfi (au subclavier) : tournage France 3 Normandie / FranceTV-Info (24 08 19) (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

25 08 19 > France 3 Normandie / FranceTV-Info (reportage vidéo) : Un concert subaquatique à Deauville avec Jean-Marc Barr, le héros du Grand Bleu. (ci-dessus)

26 08 19 > France 2 - Télématin (reportage vidéo) : La journée des océans.
Presse écrite
© Ouest-France

23 08 19 > Ouest-France (article - réservé aux abonnés) : A Deauville, un concert sous l’eau inédit en France.

© Pays d'Auge

23 08 19 > Actu.fr Normandie (interview écrite de Jean-Marc Barr et Michel Redolfi) : Concert subaquatique à Deauville : Jean-Marc Barr et Michel Redolfi nous plongent dans le rêve des baleines.

24 08 19 > Ouest-France (article - réservé aux abonnés) : J’ai testé le concert subaquatique animé par Jean-Marc Barr.

25 08 19 > Paris-Normandie (article) : A Deauville, un concert au fond de la piscine pour entendre le cri de détresse des océans.

__________________________________________________________________________________

Les prises de son en Polynésie

Moorea (Polynésie française) : le lagon et le large.Moorea (Polynésie française) : le lagon et le large.

Moorea (Polynésie française) : le lagon et le large.

 
Lettre à Patrice Van Eersel :
 
Au large de l'île de Moorea, face à Tahiti, en cette saison de fin juillet, peu de baleines sont repérables et encore moins les fameux mâles chantants. Mais pourtant, en une seule sortie au large, je suis tombé au sein d'un concert étonnant de baleines envoyant des échos multiples à la ronde. Un effet très rare à capter, car dans cette situation, les baleines se placent dans un courant calorique profond et, utilisant ce tunnel acoustique (Deep Sound Channel), se renvoient leurs vocalisations à des kilomètres de distance les unes des autres. Le son rebondit alors en créant des échos multiples qu'elles "orchestrent" entre elles, apparemment en toute intelligence d'écoute. Ici nous avons jusqu'à trois individus qui créent le contrepoint.
 
L'opportunité de documenter cette activité acoustique est rare, car il faut se trouver juste dans ce courant - bien naturellement invisible - avec un hydrophone à l'instant T où le "concert" se déroule. En dehors du courant rien n'est audible. En utilisant ma méthode de prise de son avec matériel embarqué, j'ai pu me couler en apnée au sein du Sound Channel et capter le phénomène avec précision. J'ai également fait des prises depuis le Zodiac quand je finissais par manquer de souffle (de baleine). En tout, près de 90 mn d'enregistrements. Puis nous avons fini par dériver et par perdre le channel. "Whale FM" ne répondait plus, quelques soient nos boucles (près de 6 heures de recherche). Le mirage était évanoui. Le monde du silence reprenait son empire au dessus des fosses de 2000 m.
 
La chance divine de s'être trouvés au centre de ce que l'on peut appeler un concert (voir les consonants rapports de quinte et octaves dans les analyses) nous renvoie aux mythiques enregistrements de Roger Payne dans les années 70 et dont les 10 millions de LP's ont changé notre manière de comprendre et d'aimer l'océan. C'était alors une captation dans un channel des Bermudes. Dire que longtemps, j'ai cru que l'on avait ajouté les échos au mastering !
 
Michel Redolfi
Le 13 août 2019
25/07/19 : Michel Redolfi en apnée dans le Sound Channel pour capter le chant des baleines-à-bosse. Avec Pierre et Fanny de "blue invitation" (Moorea).25/07/19 : Michel Redolfi en apnée dans le Sound Channel pour capter le chant des baleines-à-bosse. Avec Pierre et Fanny de "blue invitation" (Moorea).
25/07/19 : Michel Redolfi en apnée dans le Sound Channel pour capter le chant des baleines-à-bosse. Avec Pierre et Fanny de "blue invitation" (Moorea).25/07/19 : Michel Redolfi en apnée dans le Sound Channel pour capter le chant des baleines-à-bosse. Avec Pierre et Fanny de "blue invitation" (Moorea).25/07/19 : Michel Redolfi en apnée dans le Sound Channel pour capter le chant des baleines-à-bosse. Avec Pierre et Fanny de "blue invitation" (Moorea).
25/07/19 : Michel Redolfi en apnée dans le Sound Channel pour capter le chant des baleines-à-bosse. Avec Pierre et Fanny de "blue invitation" (Moorea).25/07/19 : Michel Redolfi en apnée dans le Sound Channel pour capter le chant des baleines-à-bosse. Avec Pierre et Fanny de "blue invitation" (Moorea).

25/07/19 : Michel Redolfi en apnée dans le Sound Channel pour capter le chant des baleines-à-bosse. Avec Pierre et Fanny de "blue invitation" (Moorea).

Analyse des signatures sonores du chant des baleines-à-bosse.
Analyse des signatures sonores du chant des baleines-à-bosse.
Analyse des signatures sonores du chant des baleines-à-bosse.
Analyse des signatures sonores du chant des baleines-à-bosse.
Analyse des signatures sonores du chant des baleines-à-bosse.

Analyse des signatures sonores du chant des baleines-à-bosse.

Cette opération de prises de son des baleines-à-bosse est soutenue par l'association Oceania, et sa fondatrice et directrice Charlotte Esposito, qui mène une importante campagne d'observation et de protection des baleines contre les dangers des navigations maritimes autour de Moorea. Charlotte m'a remis des documents sonores formidables de grands appels de mâles, qui seront en partie mixés avec mes prises lors du concert. Mauruuru roa !
 

Voir les commentaires

[ Concert Subaquatique ] Sonic Waters - Innerspace (Bruxelles, 25 nov. '18)

15 Novembre 2018, 20:00pm

Publié par administrateur

SONIC WATERS 2018  Innerspace

Création—commande d'Ars Musica • édition "Inouïe" '18

Première le 25 11 '18 aux Bains-de-Bruxelles

 

Dimanche 25 octobre dernier, représentations au festival Ars Musica de Bruxelles de deux versions de mon concert subaquatique "Sonic Waters".

Dans l’après midi, la version originale de 1981, augmentée de ma performance sur l’instrument SubClavier - plongé pour la première fois à cette occasion. Voilà des années que je projetais de quitter le poste de mixage extérieur pour jouer en direct des solos sous-marins au sein du public. Il s’agit ici d’un instrument numérique qui réagit à distance aux champs magnétiques émis par mes gants. Le jeu fluide au dessus du clavier circulaire me permet des mixages intuitifs adaptés aux contraintes de l’élément.

Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 16h). Michel Redolfi au SubClavier.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 16h). Michel Redolfi au SubClavier.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 16h). Michel Redolfi au SubClavier.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 16h). Michel Redolfi au SubClavier.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 16h). Michel Redolfi au SubClavier.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 16h). Michel Redolfi au SubClavier.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 16h). Michel Redolfi au SubClavier.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 16h). Michel Redolfi au SubClavier.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 16h). Michel Redolfi au SubClavier.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 16h). Michel Redolfi au SubClavier.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 16h). Michel Redolfi au SubClavier.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 16h). Michel Redolfi au SubClavier.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 16h). Michel Redolfi au SubClavier.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 16h). Michel Redolfi au SubClavier.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 16h). Michel Redolfi au SubClavier.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 16h). Michel Redolfi au SubClavier.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 16h). Michel Redolfi au SubClavier.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 16h). Michel Redolfi au SubClavier.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 16h). Michel Redolfi au SubClavier.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 16h). Michel Redolfi au SubClavier.

Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 16h). Michel Redolfi au SubClavier.

Le soir, création de la version 2018 "Sonic Waters - Innerspace", avec l’acteur et ami Jean Marc Barr dans une double prestation : en ouverture, lecture aérienne de John Cage ("Silence"), puis interprétation en scaphandre sous la surface de "Histoire d’Irène" d’Erri de Luca. Voix et musiques sont transmises exclusivement sous l’eau à l’attention de l’auditoire flottant.

Concerts du 25 11 18 (vues aériennes 19h). Jean-Marc Barr, lecteur de John Cage.
Concerts du 25 11 18 (vues aériennes 19h). Jean-Marc Barr, lecteur de John Cage.
Concerts du 25 11 18 (vues aériennes 19h). Jean-Marc Barr, lecteur de John Cage.
Concerts du 25 11 18 (vues aériennes 19h). Jean-Marc Barr, lecteur de John Cage.
Concerts du 25 11 18 (vues aériennes 19h). Jean-Marc Barr, lecteur de John Cage.
Concerts du 25 11 18 (vues aériennes 19h). Jean-Marc Barr, lecteur de John Cage.
Concerts du 25 11 18 (vues aériennes 19h). Jean-Marc Barr, lecteur de John Cage.

Concerts du 25 11 18 (vues aériennes 19h). Jean-Marc Barr, lecteur de John Cage.

Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 19h). Jean-Marc Barr, sous scaphandre, récitant de Erri de Luca.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 19h). Jean-Marc Barr, sous scaphandre, récitant de Erri de Luca.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 19h). Jean-Marc Barr, sous scaphandre, récitant de Erri de Luca.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 19h). Jean-Marc Barr, sous scaphandre, récitant de Erri de Luca.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 19h). Jean-Marc Barr, sous scaphandre, récitant de Erri de Luca.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 19h). Jean-Marc Barr, sous scaphandre, récitant de Erri de Luca.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 19h). Jean-Marc Barr, sous scaphandre, récitant de Erri de Luca.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 19h). Jean-Marc Barr, sous scaphandre, récitant de Erri de Luca.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 19h). Jean-Marc Barr, sous scaphandre, récitant de Erri de Luca.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 19h). Jean-Marc Barr, sous scaphandre, récitant de Erri de Luca.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 19h). Jean-Marc Barr, sous scaphandre, récitant de Erri de Luca.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 19h). Jean-Marc Barr, sous scaphandre, récitant de Erri de Luca.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 19h). Jean-Marc Barr, sous scaphandre, récitant de Erri de Luca.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 19h). Jean-Marc Barr, sous scaphandre, récitant de Erri de Luca.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 19h). Jean-Marc Barr, sous scaphandre, récitant de Erri de Luca.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 19h). Jean-Marc Barr, sous scaphandre, récitant de Erri de Luca.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 19h). Jean-Marc Barr, sous scaphandre, récitant de Erri de Luca.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 19h). Jean-Marc Barr, sous scaphandre, récitant de Erri de Luca.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 19h). Jean-Marc Barr, sous scaphandre, récitant de Erri de Luca.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 19h). Jean-Marc Barr, sous scaphandre, récitant de Erri de Luca.

Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques 19h). Jean-Marc Barr, sous scaphandre, récitant de Erri de Luca.

Nos performances en immersion ont permis à Jean-Marc et moi de vivre le concert de l’intérieur, au sein et sous l’audience en lévitation. Une scène surréaliste, magiquement sereine, qui suspendait les cent vingt participants dans la matière sonore pour une écoute profonde, yeux fermés, en forme de rêve collectif. 

Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques). Les audionautes et apnéistes.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques). Les audionautes et apnéistes.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques). Les audionautes et apnéistes.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques). Les audionautes et apnéistes.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques). Les audionautes et apnéistes.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques). Les audionautes et apnéistes.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques). Les audionautes et apnéistes.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques). Les audionautes et apnéistes.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques). Les audionautes et apnéistes.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques). Les audionautes et apnéistes.
Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques). Les audionautes et apnéistes.

Concerts du 25 11 18 (vues subaquatiques). Les audionautes et apnéistes.

Le grain, le tempo, l’humanité de la voix de Jean-Marc ont apporté une nouvelle dimension au concept. Avec ces "espaces intérieurs" évoqués dans le titre, le concert subaquatique quitte l’âge d’or du tout-sensoriel des années 80 pour évoluer vers des expériences plus cérébrales et poétiques où les mots sont captés à fleur de peau. Rappelons que le son circule dans l’eau à grande vitesse, enveloppe et met en résonance l’être en entier ; mental compris, sans aucun doute.

Le bâtiment historique des Bains de Bruxelles offrait durant cette nuit de pleine lune un cocon architectural exceptionnel avec sa masse d’eau immense, illuminée et portée à la température de 33°. 

Concerts du 25 11 18 (à fleur de l'eau). Les audionautes.
Concerts du 25 11 18 (à fleur de l'eau). Les audionautes.
Concerts du 25 11 18 (à fleur de l'eau). Les audionautes.
Concerts du 25 11 18 (à fleur de l'eau). Les audionautes.
Concerts du 25 11 18 (à fleur de l'eau). Les audionautes.
Concerts du 25 11 18 (à fleur de l'eau). Les audionautes.
Concerts du 25 11 18 (à fleur de l'eau). Les audionautes.
Concerts du 25 11 18 (à fleur de l'eau). Les audionautes.

Concerts du 25 11 18 (à fleur de l'eau). Les audionautes.

Le pari artistique est redevable à l’ami Bruno Letort qui dirige le festival Ars Musica et m’a passé commande pour ce Sonic Waters revisité. Le thème qu’il a choisi pour cette édition 2018 est "L’Inouï", bien entendu.

Je salue au final mes amis américains, les compositeurs Richard Boulanger et Lee Ray, qui étaient bravement et joyeusement à mes côtés pour propulser "Sonic Waters, Underwater Concert" dans le Pacifique, à San Diego, un matin de juin 1981. Que d’ondes depuis le big splash initial !

MR - 30 11 18

  • Composition et scénographie : Michel REDOLFI 
  • Récitant : Jean-Marc BARR 
  • Textes : John CAGE, Erri de LUCA
  • Ensemble Audionaute : Christoph HARBONNIER & Olivier FLORIO, live mix
  • SubClavier : Design Michel REDOLFI, développement Robert MAS & Pascal MAILLARD
  • Ingénierie subaquatique : François de DOMAHIDY, Philippe MURA & Thierry DESMET
  • Lumières sous-marines : Christoph LECLERCQ 
  • Production : Studio AUDIONAUTE

Médias :

Jean-Marc Barr pendant le reportage de la RTBF TV.Jean-Marc Barr pendant le reportage de la RTBF TV.

Jean-Marc Barr pendant le reportage de la RTBF TV.

Reportage RTBF TV : JT 19h30 (25 11 18)

Reportage BRUZZ (25 11 18)

_____________________________

RÉPÉTITION DU 29 OCTOBRE 2018

Répétition du 29 10 18 — piscine du Club Dauphin au Grand Hôtel du Cap Ferrat > Michel Redolfi, Jean-Marc Barr et Philippe Mura.
Répétition du 29 10 18 — piscine du Club Dauphin au Grand Hôtel du Cap Ferrat > Michel Redolfi, Jean-Marc Barr et Philippe Mura.Répétition du 29 10 18 — piscine du Club Dauphin au Grand Hôtel du Cap Ferrat > Michel Redolfi, Jean-Marc Barr et Philippe Mura.

Répétition du 29 10 18 — piscine du Club Dauphin au Grand Hôtel du Cap Ferrat > Michel Redolfi, Jean-Marc Barr et Philippe Mura.

Jean-Marc Barr en studio d'enregistrement.

Avec Jean-Marc Barr nous aurions pu nous rencontrer plusieurs fois. A San Diego, Californie où nous résidions l’un et l’autre à l’époque de mon premier concert subaquatique (1981). Egalement sur le tournage du Grand Bleu (1987) où j’ai réalisé à la demande de Luc Besson le volet technique des transmissions sous-marines, notamment pour les dauphins.

Mais c’est finalement au détour d’une réunion d’apnéistes à Villefranche-sur-Mer, qu’a eu lieu notre première rencontre cet été.

De nos échanges, a émergé spontanément le désir de collaborer sur des projets - dont le concert de Bruxelles.

Je cherchais depuis longtemps un performer-aventurier : Jean-Marc s’imposait pour lever le défi de distiller en immersion ces textes qui parlent des mondes des sons et silences océaniques.

Il connaît la dimension esthétique et humaine du milieu sous-marin - et pas seulement au cinéma.

Répétition du 29 10 18 > Jean-Marc Barr sous scaphandre et Michel Redolfi au SubClavier. Cliquer sur l'image pour l'agrandir.Répétition du 29 10 18 > Jean-Marc Barr sous scaphandre et Michel Redolfi au SubClavier. Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Répétition du 29 10 18 > Jean-Marc Barr sous scaphandre et Michel Redolfi au SubClavier. Cliquer sur l'image pour l'agrandir.
Répétition du 29 10 18 > Jean-Marc Barr sous scaphandre et Michel Redolfi au SubClavier. Cliquer sur l'image pour l'agrandir.Répétition du 29 10 18 > Jean-Marc Barr sous scaphandre et Michel Redolfi au SubClavier. Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Répétition du 29 10 18 > Jean-Marc Barr sous scaphandre et Michel Redolfi au SubClavier. Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Jean-Marc revêt le casque de scaphandre qui lui permettra de lire en milieu sec avec les textes rétro-éclairés à la main. La voix émise dans le casque est transmise à la régie aérienne via un ombilical.

Jean-Marc lit des passages de "L’histoire d’Irène" d’Erri de Luca. Sa voix nous emmène en Grèce et raconte l’épopée amoureuse d’une jeune fille avec les dauphins sauvages dont elle partage la vie… Balade onirique dans un espace en lévitation.

Répétition du 29 10 18. Jean-Marc Barr sous scaphandre et Michel Redolfi au SubClavier.

Répétition du 29 10 18. Jean-Marc Barr sous scaphandre et Michel Redolfi au SubClavier.

Bruno Letort, le directeur artistique d’Ars Musica souhaitait une performance Live. J’ai eu envie de m’impliquer en jouant moi-même sous l’eau. Pour cette performance j’ai donc inventé un instrument numérique, le SubClavier, une sorte de lyre circulaire pour une ergonomie liée à une gestuelle adaptée au jeu en immersion et dont je déclenche les notes par affleurement avec un gant de commande.

Je jouerai la première partie du concert à 16h00, avec des interventions qui viendront enrichir la version originale de Sonic Waters.

SubClavier. Cliquer sur l'image pour l'agrandir.SubClavier. Cliquer sur l'image pour l'agrandir.SubClavier. Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

SubClavier. Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Pour mes précédents concerts subaquatiques, j’avais créé avec le sculpteur grassois Dominique Thévenin, un instrument de métal, le "Thévenium" dont jouait Alex Grillo. Cette fois, j’ai eu envie d’inventer un instrument numérique que je pourrai manipuler aisément en plongée, c’est le SubClavier, un nom qui rappelle le mythique Synclavier, premier synthétiseur numérique de l’histoire (1977) et pour lequel j’ai été un des développeurs de timbres.

Le design organique du SubClavier est une approche biomorphique d’un dessin du biologiste Ernst Haeckel (1834-1919). Il représente un plancton de la famille des Rhizosphaera qui, bien que microscopique, est doté d’une architecture étonnante. 12 "touches" périphériques et 9 centrales tracent un clavier à l’ergonomie idéale. Le SubClavier comprend 21 capteurs déclenchables par affleurement avec des gants à champs magnétiques. Le clavier circulaire à deux couronnes concentriques permet un jeu fluide et sobre adapté au milieu aquatique.

MR - 14 11 18

Crédits photos :

  • ©Beatriz Moreno
  • ©Thierry Desmet
  • ©Philippe Mura
  • ©François de Domahidy
  • ©Christoph Harbonnier

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 > >>